132 millions de dollars pour ameliorer la securite alimentaire et les infrastructures routieres en Haiti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuve un don de 102 millions de dollars pour le Projet d’Agriculture Resiliente pour la Securite Alimentaire (PARSA). Le Conseil a egalement approuve un financement additionnel de 30 millions de dollars pour le projet d’Accessibilite et de resilience rurale en Haiti. Le premier projet soutiendra environ 75 000 menages dans le secteur agricole (environ 375,000 beneficiaires) en vue d’ameliorer l’acces a la securite alimentaire, de garantir les moyens de subsistance en milieu rural et de renforcer la resilience aux aleas climatiques. Le projet de transport renforcera l’accessibilite par la route en tout temps dans les zones touchees par le tremblement de terre et ameliorera la resilience du reseau routier.

<>, a dit Laurent Msellati, chef des operations de la Banque mondiale en Haiti.

<>

La population d’Haiti souffre de niveaux tres eleves d’insecurite alimentaire et de malnutrition. Selon les estimations les plus recentes de la classification integree des phases de la securite alimentaire (IPC), en septembre 2021, 4,4 millions de personnes etaient en situation de crise. Ce nombre devrait passer a 4,6 millions d’ici juin 2022 en raison d’un acces reduit aux denrees alimentaires de base alors que les revenus restent faibles et que les prix sont en hausse. En outre, la frequence et l’intensite des evenements climatiques extremes, tels que les secheresses, les inondations et les tempetes, ont un effet nefaste sur les cultures, les infrastructures et les actifs agricoles, affectant les moyens de subsistance en milieu rural.

Le Projet d’Agriculture Resiliente pour la Securite Alimentaire (PARSA) stimulera le secteur agricole par la rehabilitation des infrastructures productives et la creation d’opportunites d’emplois temporaires, des subventions en nature et un soutien technique pour promouvoir un acces et une disponibilite accrus d’aliments nutritifs. Le projet ciblera fortement les femmes en tant que beneficiaires, car elles jouent un role de premier plan dans la production et les ventes agricoles. Le projet sera mis en oeuvre a la fois dans les regions confrontees a de graves problemes de securite alimentaire et dans les zones touchees par le seisme, a savoir les departements du sud, de la Grand’Anse, des Nippes et du Centre.

Le financement additionnel pour le Projet d’accessibilite et de resilience rurale en Haiti se concentrera sur les segments de route les plus vulnerables aux impacts du changement climatique, notamment les inondations et les glissements de terrain dans la peninsule du sud. Le tremblement de terre d’aout 2021 a affecte plus de 850 km du reseau routier dans la region sud du pays, entrainant des dommages pouvant atteindre 160 millions de dollars et laissant plus de 450 000 personnes isolees. Cette situation a augmente la vulnerabilite de la population rurale car certaines parties du pays restent deconnectees pendant des jours ou des semaines, apres des catastrophes naturelles.

De plus, le projet integrera des solutions basees sur la nature dans le cadre de la conception technique, dans la mesure du possible, en mettant l’accent sur des solutions qui se sont averees efficaces, durables et respectueuses de l’environnement.