132 millions de dollars pour ameliorer la securite alimentaire et les infrastructures routieres en Haiti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La banque mondiale alloue une enveloppe de 132 millions de dollars pour financer des projets dans les domaines d’infrastructures routieres et de securite alimentaire. L’institution en a fait l’annonce dans un communique publie le 17 mars. <>, peut-on lire dans le communique.

Le chef des operations de la Banque mondiale en Haiti, Laurent Msellati, s’est rejoui de cette annonce qui survient dans la foulee du seisme du 14 aout 2021. <>, a declare Laurent Msellati.

La Banque mondiale, dans son communique, a fait remarquer que la population d’Haiti souffre de niveaux tres eleves d’insecurite alimentaire et de malnutrition. <>, fait savoir le communique.

Le Projet d’agriculture resiliente pour la securite alimentaire (PARSA), poursuit la Banque mondiale, stimulera le secteur agricole par la rehabilitation des infrastructures productives et la creation d’opportunites d’emplois temporaires, des subventions en nature et un soutien technique pour promouvoir un acces et une disponibilite accrus d’aliments nutritifs. <>, peut-on lire.

En ce qui concerne le financement additionnel pour le projet d’accessibilite et de resilience rurale en Haiti, le communique indique qu’il se concentrera sur les segments de route les plus vulnerables aux impacts du changement climatique, notamment les inondations et les glissements de terrain dans la peninsule du sud. <>, a precise le communique.