3 présumés bandits transportant des munitions en provenance de Grand-Ravine vers Bel-Air ont été tués par la police

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Lors d’une intervention policière, trois présumés bandits transportant des munitions en provenance de Grand-Ravine vers Bel-Air ont été tués.

Lors d’échanges de tirs avec des agents de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI), trois présumés bandits transportant des munitions en provenance de Grand-Ravine vers Bel-Air ont été tués. Pendant cette intervention policière qui a eu lieu ce vendredi après-midi, à la rue Mgr Guilloux, la police a confisqué le véhicule et les munitions, a informé une note de l’institution policière.

“Ils étaient quatre (4) individus à bord d’un véhicule de marque MERCEDES, immatriculé BB-10550. En voyant la patrouille Portail, ils ont tenté de faire un demi-tour. L’un d’entre eux a ouvert le feu sur la patrouille qui a dû riposter malgré la distance qui les séparait”, a détaillé la note de la Coordination de Presse et des Relations Publiques de la PNH.

Selon la note de la PNH, un des quatre individus s’est enfui. “Celui qui a tiré sur la patrouille a pu s’enfuir, en se mêlant avec les gens qui couraient pour se protéger”, a souligné la note de la PNH.

Le véhicule d’après la police transportait des munitions en provenance de Grand-Ravine vers Bel-Air. Pour le moment, la voiture est confisquée par la police pour les suites judiciaires.

Rappelons que depuis lundi dernier des tirs d’armes automatiques ont retenti dans le quartier de Solino et ses zones avoisinantes dans la capitale haïtienne. Des habitants ne cessent de lancer des appels pour demander une intervention de la police. Des hommes armés du Bel-Air qui sèment la terreur seraient à l’origine de ces tirs nourris, à en croire quelques témoignages des membres de la population de Solino.

Par ailleurs, la police a annoncé un déploiement dans le quartier de Solino où ses agents de ses forces spécialisées sont en train de mener des opérations dans le but de traquer les bandits qui terrorisent la population. Toutefois, la situation reste tendue au niveau de cette zone.

À lire aussi :

L’ANAMAH dit renouveler son attachement à l’indépendance de la Magistrature et une justice forte et bien structurée