45% des foyers haitiens ont moins de revenus depuis le debut de la pandemie

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pres de 45% des menages haitiens ont vu comment leurs revenus diminuaient pendant la pandemie, indique un rapport presente conjointement par le PNUD et la Banque mondiale (BM). Cependant, l’ouvrage rendu public a Washington previent que moins de 2% des foyers haitiens ont recu des aides economiques (regulieres ou d’urgence) de la part du gouvernement pendant la pandemie, une donnee qui contraste avec la moyenne de la region Amerique Latine et Caraibes (48%).

“Bien que l’emploi se soit redresse par rapport a l’annee derniere dans la region, la qualite des emplois s’est deterioree parce que le travail informel a augmente en raison de la pandemie”, indique le rapport. Il montre egalement que les heures travaillees ont legerement diminue pendant la pandemie, un aspect alarmant si on prend en consideration qu’Haiti etait le pays avec le plus faible nombre d’heures travaillees par semaine (33 heures hebdomadaires) et qui impacte negativement les revenus des foyers.

Dans le cas d’Haiti, les personnes ayant quitte le marche de l’emploi ne sont pas les seules atteintes par les difficultes economiques. L’etude detecte une precarisation de l’emploi: 7% des haitiens ayant un travail formel avant la pandemie ont maintenant un poste informelle.

La baisse de la disponibilite des emplois a touche tout le monde, mais la reprise a ete plus lente pour les femmes (en particulier les meres), les jeunes travailleurs et les personnes ayant des niveaux d’education inferieurs. ”En fait, un an apres le debut de la pandemie, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’avoir cesse de travailler. Cela s’est accompagne d’un accroissement des responsabilites domestiques, notamment l’encadrement des activites educatives des enfants” ont note le PNUD et la Banque Mondiale.

L’etude a egalement indique qu’environ 50% des foyers haitiens ont connu des penuries alimentaires. Selon les travaux de la Banque mondiale, pendant la pandemie <> a presque double dans la region. <>. Ainsi, Haiti serait le pays avec les plus grandes difficultes dans la region.

Le rapport, intitule <>, a ete presente cette semaine lors d’une conference de presse.

Par ailleurs, l’hesitation sociale en question de vaccination regne en Haiti. A peine 2% de la population s’est fait vaccine, 38% envisage de recevoir le vaccin et 60% ne considere pas la possibilite d’avoir recours au vaccin contre la Covid.

De meme, il est possible de deduire qu’outre la pandemie du Coronavirus, d’autres phenomenes s’y sont ajoutes et rendraient difficile la reprise economique, tels que le tremblement de terre qui a secoue Haiti le 14 aout 2021, l’augmentation de la criminalite, les deplacements forces et l’instabilite politique installee dans le pays.

Quand a la digitalisation, Haiti affiche une augmentation de 35% dans l’usage d’applications mobiles et de sites webs dedies a la realisation de transactions, une numerisation plus rapide que celle d’autres pays de la region pays comme le Perou et la Bolivie. Les defis dans ce domaine sont lies a l’abordabilite des services numeriques, puisque 68% des foyers signalent avoir connu des problemes de connexion Internet a cause de l’augmentation du prix et seulement 10% des enfants en age scolaire est en mesure de suivre les cours en ligne.