<>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Plusieurs entites, dont des associations patronales, des syndicats et d’organisations socio-professionnels ont, a travers une petition, 26 mars 2022, exprime leur ras-le bol face a la prise en otage de toute la population par des organisations criminelles, l’inaction, voire la tolerance des autorites qui faillissent a leur obligation premiere d’assurer la securite et communique un plan assorti de mesures concretes au Premier ministre Ariel Henry, seul responsable, avec son cabinet, si, en cas de retard, se produit une revolte populaire, aveugle, balayant tout sur son passage.

<>, peut-on lire dans cette petition. <>, selon cette petition, soulignant que <>. <>, ont mis en avant les signataires avant de se fendre d’un constat concernant la PNH

PNH : manque de moyens adequats

<>, peut-on lire dans cette petition qui evoque l’incapacite des douanes a endiguer la contrebande des armes et des munitions.

Contrebande, un double fleau

<>.

Des commandes d’equipements dorment dans les tiroirs

<>.

<>.

Monsieur le Premier Ministre, la nation toute entiere en a marre !

<>, ont balance les signataires de cette petition, indiquant que <>.

Declarer la guerre aux gangs armes

Selon ces recommandations, il faut, dans un premier temps, << decreter l'Etat d'urgence ; declarer la guerre aux gangs armes qui sement le deuil et la desolation dans la population ;sevir contre la fraude au niveau des douanes pour eviter le detournement des revenus et imposer des mesures de controle pour eliminer le trafic d'armes et de munitions ; classer les gangs armes dans la categorie des organisations terroristes ;equiper adequatement en toute priorite les Forces Armees d'Haiti et la Police Nationale y compris la Police Scientifique ;recruter des experts pour encadrer la PNH dans ses efforts pour traquer et mettre hors d'etat de nuire tous les bandits ; isoler les groupes criminels et les assieger dans leur retranchement ;identifier publiquement et poursuivre toutes les personnes et entites qui financent et alimentent ces gangs en armes et munitions ; adopter un decret ordonnant le gel immediat et la confiscation des avoirs de toutes les personnes et entites qui financent et alimentent ces gangs en armes et munitions ;exiger des compagnies telephoniques l'identification obligatoire pour tout numero de portable en fonction sur le territoire et deconnecter dans un delai raisonnable tout numero de telephone non identifie ;annuler et dans un bref delai, rapporter systematiquement toutes les anciennes plaques IT ou SE ou LOCATION en circulation. Ces plaques sont utilisees par les gangs. Controler strictement les nouvelles emissions de plaques.

Dans une <>, peut-on lire dans cette petition, il faut : verifier les dossiers de tous les policiers (vetting), incluant les investigations pour les cas d’enrichissement illicite ou de blanchiment ;modifier les uniformes de toutes les unites de la Police ;identifier clairement les vehicules affectes au service de l’Etat par rapport aux institutions auxquelles ils appartiennent ;occuper les territoires reconquis en y assurant une presence socio-politique et administrative effective de l’Etat a tous les niveaux >>.

Ariel Henry mis au pied du mur

<>, selon cette petition qui y va d’une mise en garde. <>. <>, conclut cette petition dont Caroline Hudicourt, Directrice Executive Consortium des Organisations du Secteur Prive de l’Education (COSPE), regroupant 12 organisations et 8000 ecoles membre, Marie Alice BELISAIRE, Lesly ALPHONSE,presidente,vice-President

Syndicat des Notaires des Juridictions d’Haiti (SNJH)

regroupant 186 membres et 7 Chambres, Marie Marguerite B CLERIE, presidente

Association Professionnelle d’Ecoles Privees APEP/ FEV 44 ecoles membres ;

Laurent SAINT-CYR, President du Conseil d’Administration

Chambre de Commerce et d’industrie d’Haiti, representant les 9 Chambres de Commerce departementales du pays, Wilhelm LEMKE, president du Conseil d’Administration

Association des Industries d’Haiti (ADIH,90 entreprises ; Jean Philippe BOISSON

president du Conseil d’Administration American Chamber of Commerce in Haiti (AMCHAM HAITI) 120 Membres ; Raina FORBIN

presidente du Conseil d’Administration

Association Touristique d’Haiti (ATH) 56 Membres ; Rosny DESROCHES Directeur Executif

Initiative de la Societe Civile (ISC) ; Carl Fred BEHRMANN

President Association des Agents Importateurs de Vehicules a Moteurs (AAIVM)

11 Membres ; Rudolf DEROSE coordonnateur

Reseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS)

20 membres repartis sur les 10 departements ; Christon SAINT-FORT

Directeur Executif Federation des Ecoles Protestantes d’Haiti (FEPH)

3000 ecoles affiliees ; Michelle MOURRA, presidente

Chambre de Commerce et d’Industrie Canado-Haitienne (CCICH) ; Michelle MOURRA

Presidente Chambre de Commerce et d’Industrie Canado-Haitienne (CCICH) ;

Marie France PETOIA, presidente

Association Haitienne des Agences de Voyage (ASHAV)

12 membres ; Pierre Hugues SAINT JEAN

President Association des Pharmaciens d’Haiti (APH)

305 membres ; Regine ROCHE, presidente

Societe haitienne de formation et de prise en charge de la douleur (SOHAD)

84 professionnels de sante adherents ; Myriam GOUSSE, president

Association Haitienne de Chirurgie ASCHAC

Plus de 80 membres

Dimitri HENRYS, president

Societe Haitienne de Medecine d’Urgence et de Catastrophe (SHAMUC)

La petition, partagee sur les reseaux sociaux, recueille d’autres signatures. Elle a ete recue le 28 mars par la Primature.