<>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les fuites massives de capitaux d’Ha?ti, ? la fois en cash et sous forme ?lectronique vers la R?publique dominicaine, que ce soit sous forme de transferts ou d’importations, ne sont pas sans cons?quence sur le taux de change qui a d?j? augment? de plus de 15% sur l’exercice 2022. En effet, de 99, 04, gourdes pour un dollar am?ricain le 3 janvier 2022, le taux de r?f?rence de la gourde par rapport au dollar affich? par la Banque de la R?publique est pass? ? 107,10 gourdes au 29 avril 2022. Pour le week-end du 3 au 5 juin 2022, le taux de change a atteint la barre des 111,18 gourdes pour un dollar.

Pour le mois d’avril 2022, la R?publique a re?u environ 809 millions de dollars de transferts. 85% de ce montant proviennent des ?tats-Unis d’Am?rique ; 6% proviennent de l’Espagne tandis que 1,3% provient d’Ha?ti.

Class?e en troisi?me position des pays pourvoyeurs de transferts d’argent vers la r?publique voisine, la part d’Ha?ti repr?sente 10 millions cinq cent mille dollars. En d’autres termes, les transferts exp?di?s par Ha?ti vers son voisin de l’Est pour le mois d’avril ont atteint environ 10.5 millions de dollars, selon les donn?es rendues publiques par la banque centrale dominicaine.

De janvier ? avril 2022, l’?conomie dominicaine a d?j? re?u plus de trois milliards de dollars de transferts, soit une baisse de 7,3% par rapport ? la m?me p?riode de 2021.

Une baisse des transferts en R?publique dominicaine est constat?e aussi en avril par rapport ? mars 2022. Cela r?sulte s?rement de l’augmentation du co?t de la vie ou de l’inflation aux Etats-Unis d’Am?rique qui avait atteint 8,5% au cours de cette p?riode.

Toujours selon les estimations de la banque centrale de la R?publique dominicaine, le flux des transferts sans contrepartie pour l’ann?e 2022 pourrait atteindre pr?s de 10 milliards de dollars am?ricains en R?publique dominicaine. Ce qui fait donc beaucoup de dollars en terre voisine, ? c?t? des revenus en provenance des touristes, des exportations et des investissements directs ?trangers.

Avec 10.5 millions de dollars de transferts d’Ha?ti vers la R?publique dominicaine en avril dernier, sans compter les dollars en cash qui quittent Ha?ti vers la R?publique dominicaine, soit pour des investissements ha?tiens en terre voisine, soit pour des importations de marchandises et de produits alimentaires, soit pour des proches ou des activit?s touristes ou autres, une telle situation ne saurait rester sans cons?quences sur le taux de change en Ha?ti.

Vu sous cet angle, un tel ph?nom?ne devrait vraiment susciter de grands d?bats et r?flexions au plus haut niveau de l’Etat et m?me au sein des universit?s ha?tiennes, en vue de tenter renverser la tendance.

Riphard Serent, MPA

Chroniqueur ?conomique

Professeur ? l’universit?

Economiste