5 morts, 68 Ha?tiens secourus dans les eaux pr?s de Porto Rico

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Au moins cinq compatriotes se sont noy?s et 68 autres ont ?t? secourus jeudi apr?s qu’un bateau a abandonn? le groupe dans les eaux proches d’une ?le inhabit?e ? l’ouest de Porto Rico, ont indiqu? des responsables sur place.

Cet incident est le dernier en date d’une s?rie de voyages mortels ? travers le nord des Cara?bes transportant des migrants, pour la plupart Ha?tiens, fuyant leur pays dans un contexte de crise politique et ?conomique de plus en plus grave et de recrudescence des meurtres et des enl?vements li?s aux gangs.

Les autorit?s am?ricaines f?d?rales et locales ont fouill? la zone proche de l’?le de Mona pendant plusieurs heures apr?s avoir re?u un appel des gardes forestiers du d?partement des ressources naturelles de Porto Rico qui ont ?t? les premiers ? rep?rer les migrants. Les responsables ont d?termin? qu’aucune autre personne ne manquait ? l’appel, sur la base d’entretiens avec les survivants, a d?clar? Ricardo Castrodad, porte-parole des garde-c?tes am?ricains, ? Associated Press. Il a d?clar? que 41 hommes, 25 femmes et deux enfants avaient surv?cu, ajoutant qu’aucun d’entre eux n’avait de probl?me m?dical urgent.

La plupart des bateaux de passeurs qui transportent des migrants ha?tiens vers Porto Rico partent de la R?publique dominicaine voisine, qui partage l’?le d’Hispaniola avec Ha?ti. Certains chavirent dans le p?rilleux passage de Mona qui s?pare les deux ?les, tandis que d’autres d?posent les migrants dans de minuscules ?les inhabit?es avant d’atteindre Porto Rico.

Ce sauvetage intervient quelques jours seulement apr?s que les autorit?s des Bahamas ont r?cup?r? les corps de 17 migrants et en ont secouru 25 autres apr?s que leur bateau a chavir? t?t dimanche. Une enqu?te criminelle est en cours.

En mai, 11 Ha?tiennes se sont noy?es et 38 autres ont ?t? sauv?es apr?s le naufrage de leur bateau pr?s de Porto Rico.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.