9 juillet 2021 : le Sénat proclame Joseph Lambert président provisoire en l’absence de Jovenel Moïse, assassiné le 7 juillet

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Les éphémérides du jour : les fêtes nationales, les événements marquant l’histoire d’Haïti, les proverbes… l’agence en ligne Juno7 vous apporte un rafraîchissement de la mémoire.

Nous sommes le mardi 9 juillet 2024

9 juillet 2004 : le Premier ministre Gérard Latortue et le Chargé de la MINUSTAH Adama Guindo signent un accord concernant le statut de l’opération des Nations Unies en Haïti.

Cet accord consacre les privilèges, immunités et droits conférés par le gouvernement à la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti sur l’ensemble du territoire haïtien. Il traite également des biens, fonds et avoirs des États participants dans le cadre de ladite opération ainsi que les facilités qu’Haïti s’engage à fournir à la MINUSTAH.

9 juillet 1850 : Jean-Pierre Boyer, président d’Haiti pendant 25 ans, mort en exil. Après avoir quitté Haïti pour le 13 Mars 1843, il a vécu sept ans en Jamaïque, vivant dans un état voisin de la gêne. A son décès, il était âgé de 77 ans. Les 25 ans de règne de Boyer fut un échec pour le pays dans la diplomatie. Plusieurs tentatives de se faire reconnaître par les États-Unis échouèrent et son projet de concordat avec l’Église catholique ne vit jamais le jour. Il provoqua l’hostilité des Anglais par une série d’actions.

9 juillet 2002 : publication dans le journal officiel “Le Moniteur” de la loi sur les zones franches. Cette loi contient des dispositions relatives au régime du travail applicable à l’opérateur et au personnel de nationalité étrangère (législation du travail applicable, réglementation en matière de service médical, dispense de permis de travail, etc.).

En Haïti, la première zone franche a pris naissance en 2002. Il s’agit de la Compagnie de développement industriel S.A (CODEVI) située à Ouanaminthe à proximité de la frontière haïtiano-dominicaine.

9 juillet 2021 : Pour combler la vacance présidentielle laissée par le président Jovenel Moïse assassiné en sa résidence le 7 juillet 2021, le Sénat de la République, dans une résolution adoptée à la majorité absolue par huit sénateurs pour, zéro contre et deux abstentions, a proclamé Joseph Lambert président provisoire.

“Le nouveau Président Provisoire, Son excellence Joseph Lambert, prêtera le serment constitutionnel au Parlement devant l’Assemblée des Sénateurs, en présence des autorités constituées, des leaders de la Société Civile et de la Classe Politique”, peut-on lire dans cette résolution qui compte huit points.

Joseph Lambert, élu du peuple comme sénateur de la République, est choisi par ses pairs pour remplir la fonction de Président Provisoire de la République d’Haïti jusqu’à l’entrée en fonction du Parlement, le deuxième lundi de janvier 2022, d’un nouveau président élu, le 7 Février 2022”, ajoute-t-on.

9 juillet 2023 : la marche intitulée « Souf pou Ayiti », initiée par le pasteur Grégory Toussaint, a réuni des dizaines de milliers de participants à Port-au-Prince, dans des villes de province, ainsi que dans plusieurs grandes villes à travers le monde. Cette manifestation, visant à protester contre l’escalade de la violence des gangs armés et les enlèvements en Haïti, a rencontré un grand succès.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mardi 9 Juillet 2024