A cause des sanctions contre André Apaid, Premium Apparel ferme ses portes, les ouvriers exigent leurs prestations légales

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

A cause des sanctions contre André Apaid, l’entreprise Premium Apparel ferme ses portes, les ouvriers exigent leurs prestations légales ainsi que des dommages et intérêts.

Le conseil national des ouvriers haïtiens, dans une correspondance adressée au ministre des affaires sociales, Pierre Ricot Odney a dénoncé l’entreprise Premium Apparel dirigée par Clifford Apaid PDG qui a fermé les portes de son entreprise définitivement « sans avertissement préalable à la suite d’une annonce verbale en date du 09 novembre 2023 ».

L’organisation syndicale qui accuse l’entreprise de prélever des taxes à des fins personnelles sur le salaire des ouvriers depuis plusieurs années sous prétexte qu’il le verserait conformément à la loi à l’ONA et à l’OFATMA, exige que l’Etat prenne des mesures pour contraindre André Apaid à leur payer des prestations légales mais aussi à leur verser des dommages et intérêts.

D’autres syndicats comme SOTA et SRODH ont écrit à la directrice du travail au ministère des Affaires Sociales et du Travail, Guerline Jean Louis par le biais de leur avocat pour lui demander de diligenter l’apposition des scellés sur tous les biens meubles, comptes en banque de l’entreprise et sur ceux de tous ses administrateurs et de prendre toutes autres mesures visant l’accompagnement et la protection des droits et intérêts des ouvriers victimes.

En effet, Juno7 a appris d’une source digne de confiance que cette entreprise du groupe Apaid a décidé de fermer ses portes à la suite des sanctions imposées à André Apaid par le gouvernement du Canada pour financement des groupes armés, violation des droits de la personne, y compris la violence sexuelle en juin dernier.

Même si l’entreprise était dirigée par son fils Cliford Apaid mais l’entreprise canadienne, Gildan Activewear donneuse d’ordre ne veut plus poursuivre les affaires avec cette entreprise de sous-traitance haïtienne.

Aussi, on a appris que le processus pour verser les prestations légales est en cours. Environ 900 employés devraient recevoir salaires, boni, congés pour un montant avoisinant 90 millions de gourdes de la part de Premium Apparel S.A

A lire aussi :

Tirage au sort de la Copa America: le Brésil et l’Argentine ont évité l’Uruguay de Bielsa