A quand un vrai effort pour changer la donne s?curitaire ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Il y a de cela douze mois, apr?s une grande conf?rence internationale et interminist?rielle organis?e par les ?tats-Unis d’Am?rique sur Ha?ti, il a ?t? d?cid? de supporter la Police nationale d’Ha?ti.

Pour cela, un basket fund a ?t? cr??. Ce panier a ?t? garni par quelques pays amis les douze derniers mois.

Comme tous les basket fund constitu?s pour Ha?ti et g?r?s par les Nations Unies, on ignore ? date le montant total re?u, encore moins combien il en reste.

On n’a aucune information sur ce qui a ?t? d?pens? ou engag? de ce fonds pour aider concr?tement la PNH.

A c?t? de l’argent mis dans le panier sans fond, il y a des pays qui ont agit directement sur la formation de la PNH comme la France, d’autres comme Ta?wan qui ont fait des dons directement ? la PNH, et certains comme les USA qui ont fait les deux : participer au basket fund et supporter la PNH directement.

Un an plus tard, le constat est d?solant. La PNH n’est toujours pas ? niveau de ce que requiert la situation s?curitaire dans le pays et elle n’a pas les ?quipements ad?quats.

Les autres conf?rences internationales organis?es en soutien ? Ha?ti ont toutes multipli? les promesses sans que concr?tement les choses ne changent pour la PNH et pour la population ha?tienne. L’ins?curit? est toujours le premier de nos probl?mes.

M?me l’argent d?pens? sur les ressources de l’Etat ha?tien n’arrive pas ? provoquer le miracle attendu. Le Canada n’a toujours pas livr? l’int?gralit? de la commande de transports de troupes blind?s pay?e par Ha?ti et aucun autre pays fournisseur n’a semble-t-il pu ?tre convaincu par les autorit?s ha?tiennes pour fournir en ?quipements la PNH.

L’appel lanc? depuis le mois d’octobre 2022 par le premier ministre Ariel Henry pour le d?ploiement d’une force sp?cialis?e arm?e en Ha?ti n’a toujours pas obtenu de r?ponse de la part de la communaut? internationale .

Une ann?e apr?s la grande conf?rence sur la s?curit? en Ha?ti, la PNH n’a toujours pas re?u tous les ?quipements n?cessaires, n’a toujours pas l’avantage technologique sur les bandits, ne dispose pas de la sup?riorit? en termes de puissance de feu, aurait besoin d’un vrai service de renseignement et d’intelligence.

Pour ne rien arranger, les autorit?s n’arrivent pas ? ?tablir une vraie synergie entre les Forces Arm?es d’Ha?ti et la PNH. Les trente milliards de gourdes pr?vus dans le budget 2023 pour le minist?re de la D?fense et celui de la Justice et de la S?curit? publique n’augurent pas de changement radical dans la marche des deux corps arm?s du pays.

Nos pays amis n’ont toujours pas d?ploy? de troupes en Ha?ti ni des officiers de liaison, des coop?rants ou des conseillers pour aider ? la prise en main des probl?mes s?curitaires.

Un an apr?s la grande conf?rence de janvier 2022 on est encore ? se demander quel est le plan du gouvernement Henry et des pays amis pour faire mieux que ce que la PNH r?ussit avec ces maigres moyens.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.