Affaire Dorval : la justice muette, aucun juge en charge du dossier deux ans apr?s l’assassinat du B?tonnier

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le juge instructeur Loubens Elys?e, d?sign? pour ?tre en charge du dossier, s’est d?port? de l’affaire quatre mois apr?s, en f?vrier 2022. Le juge Renord R?gis a d?missionn? sans avoir entendu les personnes cit?es ? compara?tre telles que l’ex-premi?re dame Martine Mo?se, l’ex-pr?sident du S?nat de la R?publique Carl Murat Cantave, l’ex-Premier ministre Joseph Jouthe, l’ex-conseiller sp?cial du pr?sident de la R?publique Guichard Dor?, Me Reynold Georges et Me Guerby Blaise.

Jointe par t?l?phone ce lundi, la b?tonni?re de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Marie Suzy Legros, dit ignorer les ?tapes franchies dans ce dossier. Selon elle, il n’y a aucun juge en charge du dossier actuellement.

Au d?but de l’ann?e 2022, le coffre-fort contenant le dossier de Me Dorval avait ?t? vol? au tribunal m?me. La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) avait promis au doyen de reconstituer le dossier.

Dans un communiqu? publi? le 26 ao?t, Avocats sans fronti?res Canada (ASFC) et le Collectif d’avocat.e.s sp?cialis?.e.s en litige strat?gique de droits humains (CALSDH) appellent ? la poursuite et ? l’aboutissement de l’enqu?te sur l’assassinat du b?tonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval.

<>, fustigent les deux organisations qui d?plorent les cas de cambriolage r?p?t?s du greffe du tribunal de premi?re instance de Port-au-Prince et son invasion par les gangs arm?s qui continuent d’affecter l’avancement de l’enqu?te et le rendement de la justice de mani?re g?n?rale.

<>, d?plorent Avocats sans fronti?res Canada et le Collectif d’avocats sp?cialis?s en litige strat?gique de droits humains.

Les deux organisations rappellent par ailleurs que ces deux derni?res ann?es, plusieurs autres organisations nationales et internationales ont demand? la cr?ation d’une commission d’enqu?te sur le dossier sous la forme de communiqu?s, de lettres ? l’ex?cutif et d’une p?tition en ligne. <>, se plaignent ASFC et le CALSDH, r?it?rant la pertinence de cette demande pour favoriser, ? travers l’appui d’experts nationaux et internationaux, l’?lucidation de l’assassinat de Me Dorval et de tous les cas de graves violations des droits humains malheureusement perp?tr?es en Ha?ti.

<>, ajoutent ces organisations.

ASFC et le CALSDH disent renouveler leur engagement ? continuer d’exiger justice pour le b?tonnier Monferrier Dorval et toutes les autres victimes de l’ins?curit? grandissante.

Selon Avocats sans fronti?res Canada et le Collectif d’avocats sp?cialis?s en litige strat?gique de droits humains, l’inaction de l’?tat ha?tien dans l’enqu?te sur l’assassinat du b?tonnier Monferrier Dorval montre un manque d’engagement ? combattre l’impunit?.

Au mois de septembre 2020, le chef du parquet ? l’?poque, Me Ducarmel Gabriel, avait confirm? l’interpellation de quatre personnes dont Vilpique Dun?s, un proche du pouvoir en place, en lien avec l’ex?cution du b?tonnier de Port-au-Prince. <>, avait indiqu? le chef de la poursuite. Cette arrestation, avait-il poursuivi, constitue un pas tr?s important dans le cadre de l’avancement de l’enqu?te, dans la mesure o? nous disposons d’?l?ments d’informations qui nous permettent de r?aliser qu’il serait impliqu? dans l’assassinat de Me Monferrier Dorval.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.