Apr?s deux longues ann?es, lecteurs et ?crivains heureux de se retrouver

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Des lecteurs tout heureux d’arracher un autographe ? leur auteur pr?f?r?. De longues files d’attente ? l’entr?e de la foire, devant les guichets des maisons d’?dition et devant les auteurs les plus cot?s. Des invit?s d’honneur qui ne se lassent pas de signer des autographes et de se faire prendre en photo. Des acheteurs impatients qui commencent ? feuilleter leur livre avant m?me de rentrer ? la maison. Bises, accolades, fous rires, retrouvailles. Cette 28e ?dition de Livres en folie, quoique en format r?duit, ressemble ? toutes les pr?c?dentes d’avant 2020. Malgr? deux longues ann?es d’absence, en raison des restrictions li?es ? la pand?mie de Covid-19, la grande communion entre auteurs et lecteurs reste intacte. Ne souffre d’aucune an?mie.

Frantz Duval, r?dacteur en chef du Nouvelliste n’a pas cach? sa grande satisfaction de constater ce retour ? la normale. <>, a-t-il relat? sur Facebook, avec des photos mettant en vedette Sindy Ducr?pin, r?dactrice de Ticket Magazine.

Au Karibe le jeudi 16 juin, Livres en folie, la plus grande manifestation litt?raire francophone de la Cara?be, a eu lieu. Dans une atmosph?re ponctu?e de salutations, d’?changes, de rencontres, de prises de photos entre autres, 108 auteurs ont sign? leurs ouvrages pour le bonheur du grand public qui a fait le d?placement en tr?s grand nombre. Alors que les organisateurs pr?voyaient d’accueillir 1000 participants, le site de l’h?tel Karibe a ?t? pris d’assaut par plus de 2 500 participants.

Tr?s t?t, les auteurs ont pris place dans la grande salle Acajou, alors que les maisons d’?dition ont ?lu domicile ? la petite salle attenante. D?s le d?but et jusqu’? tr?s tard dans l’apr?s-midi, les invit?s d’honneur, Louis Philippe Dalembert et Pierre-Raymond Dumas, ont multipli? les autographes pour le plus grand bonheur d’un public tr?s mosa?que qui ne demandait que ?a. En plus des co-invit?s d’honneur, Pierre Josu? Ag?nor Cadet avec son ouvrage <>, ?ric Jean Baptiste avec son ouvrage <>, Sony Lamarre Joseph avec son ouvrage <> et Ange Bellie Andou avec son ouvrage <> ont aussi drain? la grande foule. Les statistiques qui seront publi?es incessamment par les organisateurs apporteront beaucoup de pr?cisions sur les best-sellers.

Un peu plus loin, ? la salle Cattleya, la Fondation Toya a am?nag? un espace pour accueillir les enfants. Depuis de nombreuses ann?es, cette fondation profite des ?ditions de Livres en folie pour organiser des s?ances de lecture avec les enfants. Cette ann?e, l’institution s’est alli?e avec le P’tit Nouvelliste pour offrir un menu beaucoup plus diversifi? aux petits lecteurs. A la salle Ginger, l’institut Panos a am?nag? un stand pour sensibiliser notamment sur le VIH et offrir des vaccins contre le coronavirus.

Nombreuses sont les personnalit?s publiques qui ont fait le d?placement pour cette 28e ?dition de Livres en folie.

On peut notamment citer le Premier ministre Ariel Henry, la ministre de la Culture et de la Communication Emmelie Proph?te Milc?, le s?nateur Patrice Dumont, l’ancien premier ministre Jean Michel Lapin, l’ancien d?put? Garry Bodeau, l’ancien s?nateur Youri Latortue, la coordinatrice du PNCS Djina Guillet Delatour.

La grande affluence constat?e au cours de cette journ?e traduit la soif de plus d’un pour la tenue de ce grand ?v?nement qui reprend timidement ses bonnes habitudes apr?s deux ans, de l’avis de Guerby Blaise, docteur en droit p?nal, avocat et auteur du livres <>. Celui qui signe pour la premi?re fois ? cette grande foire annuelle invite, toutefois, le public ? se rendre sur le site www.livresenfolie.com, question de continuer ? faire l’acquisition de leurs ouvrages pr?f?r?s.

Entretemps, une reprise timide, certes, mais qui ne laisse pas sans r?action des auteurs et lecteurs qui disent ?tre tr?s heureux de pouvoir renouer avec ce rendez-vous. A l’instar de l’auteur de “Notre ?glise et le sous-d?veloppement”, Sony Lamarre Joseph qui dit prendre part ? cette nouvelle ?dition avec un sentiment de satisfaction. ” J’ai ?t? confront? ? un empressement de la part de mes lecteurs et d’autres lecteurs qui se sont int?ress?s ? mon livre en signature cette ann?e ? Livres en folie. Personnellement, cela me manquait en tant qu’auteur de n’avoir pas eu la possibilit? de rencontrer mes lecteurs. Rien ne peut remplacer la chaleur humaine “, a confi? l’ancien best-seller de Livres en folie qui affirme avoir renouvel? ? plusieurs reprises son stock au cours du d?roulement de l’?v?nement.

Un sentiment qui a ?t? partag? par Maguy Durc?, ?crivaine et auteure de “La cit? des survivants >>- lequel titre qu’elle propose cette ann?e ? Livres en folie- qui se f?licite d’avoir pass? un bon moment en compagnie de ses lecteurs. <>, a-t-elle avou? d’un rire ?clatant.

Pour sa part, la jeune Carlile Perrin, se pr?sentant comme une amoureuse folle de la lecture, dit ?tre heureuse d’avoir pu acheter ses nouveaux ouvrages cette ann?e, dont celui de l’un des invit?s d’honneur en signature, Louis Philippe Dalembert et de l’?crivain Marc Exavier. Elle a d?plor? le manque d’espace auquel ?taient confront?s les mordus du livre tout s’attendant ? un retour normal de Livres en folie l’ann?e prochaine.

Les organisateurs satisfaits

Le r?dacteur en chef du Nouvelliste s’est montr? satisfait de la journ?e du 16 juin. <>, s’est f?licit? Frantz Duval. La salle r?serv?e aux maisons d’?dition, a toutefois regrett? M. Duval, n’?tait pas appropri?e pour les op?rations de choix et de vente des ouvrages.

? ceux qui n’ont pas achet? ou qui n’ont simplement pas fait le d?placement, Frantz Duval a rappel? que les ventes se poursuivent en ligne. <>, a fait savoir le r?dacteur en chef du Nouvelliste.

Frantz Duval a remerci? la Unibank, le minist?re de l’?ducation nationale, le Fonds national de l’Education, la Banque Interam?ricaine de D?veloppement (BID), le minist?re de la Culture et de la Communication, le minist?re de l’?conomie et des Finances, l’Institut fran?ais, la Banque de la R?publique d’Ha?ti (BRH), la Brasserie La Couronne, la Digicel, la Fokal, l’institut Panos, la Fondation culture et cr?ation qui ont contribu? ? la r?alisation de cette 28e ?dition.

Jean Daniel S?nat et Mikenton Jean