Ariel Henry boude trois invitations du Senat, ignore la correspondance du BSA et appelle au dialogue

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pour la troisieme fois consecutive, le Premier ministre a boude l’invitation du tiers du Senat sur la crise politique. Ariel Henry, qui a aussi ignore depuis le 14 fevrier la correspondance du Bureau de suivi de l’accord de Montana sur la reprise des negociations, a appele au dialogue les acteurs politiques et de la societe civile. Un dialogue qui, pour le locataire de la Primature, doit passer par la formation d’un Conseil electoral provisoire, l’elaboration, l’adoption d’une nouvelle constitution et l’organisation d’elections.

Invite au Senat le lundi 21 mars, pour la troisieme fois consecutive, dans le cadre des negociations sur la crise politique, le Premier ministre a brille par son absence apres avoir aussi boude les invitations du 4 et du 17 mars derniers. Ariel Henry n’a meme pas daigne repondre aux invitations du tiers du Senat pour notifier son absence, se plaignent des senateurs.

Apres avoir constate pour la troisieme fois consecutive l’absence du Premier ministre a la rencontre et son refus de repondre aux invitations du tiers du Senat, le senateur Joseph Lambert a declare : <> Pour le parlementaire, si cela dependait uniquement de sa seule personne, il enverrait d’autres invitations a Ariel Henry.

Selon le president du Senat de 10 membres, il va continuer a proner le dialogue comme moyen de resoudre la crise politique et reaffirmer l’autorite de l’Etat. Il annonce des rencontres avec d’autres secteurs de la societe apres avoir discute avec les signataires des accords du 11 septembre (ARN, Comite de negociations du 7 fevrier), de l’Unite d’Haiti, de Montana, de UNIR, entre autres.

Paradoxalement pour Ariel Henry, <>, a appele M. Henry vendredi dernier dans une adresse a la nation.

<>, a invite le Premier ministre.

Par cet appel au dialogue, Ariel Henry dit entendre arriver a <>.

Comme pour s’adresser directement a ses detracteurs, Ariel Henry leur a fait savoir que <>

<>, a declare le Dr Henry..

Selon le Premier ministre, seul dirigeant du pays depuis le 20 juillet, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) est prete a aider les acteurs politiques a trouver la meilleure strategie pour sortir le pays de la crise. <>, a-t-il lance.

De son cote, le Bureau de suivi de l’accord de Montana continue d’attendre la reponse d’Ariel Henry a sa correspondance du 14 fevrier dans laquelle il avait fixe les conditions pour la reprise des negociations.

<>, a indique au Nouvelliste Leslie Voltaire, membre du Bureau de suivi de l’accord de Montana.