Artibonite : des organisations de planteurs menacent de bloquer la vallee face au silence de l’Etat haitien

Depuis environ un mois dans plusieurs communes du departement de l’Artibonite, des paysans et membres d’organisations de planteurs ont realise divers mouvements de protestation contre la hausse du prix de l’engrais sur le marche informel comme dans les magasins agricoles et la non irrigation des terres cultivables. Constatant qu’aucune mesure n’a ete prise, ils menacent d’intensifier leurs mouvements afin de forcer l’Etat haitien a repondre a leur demande.

Dans la commune de Desdunnes, des planteurs issus de plusieurs organisations ont realise, la semaine derniere, un sit-in afin d’attirer l’attention de l’Etat haitien et des responsables de l’ODVA sur les differents problemes auxquels ils font face depuis plusieurs annees.

Selon ces planteurs, le non-curage des canaux d’irrigation, la hausse et l’instabilite du prix de l’engrais les empechent de travailler leurs terres.

<>, a declare Dieufils Racine, coordonnateur du Rassemblement pour le developpement integral de Desdunnes (RADID).

En ce qui concerne l’engrais, M. Racine, avec le support de plusieurs autres organisations de planteurs comme l’Association des planteurs unis de Desdunes, Asosyasyon tet ansanm de dekawo (ATAD) et autres, annonce qu’ils passeront a une autre phase dans le cadre de leur mouvement.

<>, a-t-il prevenu.

Dans l’un des plus grands canaux qui traversent la commune, l’eau qui serpente en faible quantite au milieu d’une foret est beaucoup plus utilisee pour la lessive entre autres besoins, vu l’impossibilite de l’acheminer vers les champs. Meme constat dans le canal de Duclos; les paysans attendent desesperement une intervention rapide afin d’eviter une eventuelle famine.

Outres le probleme d’engrais, la population de cette commune et d’autres localites avoisinantes comme Modele, Drouin, Duclos, font aussi face a des problemes sanitaires tels que le manque d’eau potable et la majorite de la population fait ses besoins en plein air.

John-Becker Jean