Assassinat de Jovenel Moise: le juge d’instruction, en fin de mandat, n’a encore ni des moyens ni le dossier

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Plus de deux semaines apres sa designation pour enqueter sur l’assassinat du president Jovenel Moise chez lui le 7 juillet 2021, le juge Merlan Belabre n’a toujours pas recu le dossier. Alors que le ministre de la Justice et de la Securite publique, Me Berto Dorce, avait promis dans une interview accordee la semaine derniere au Nouvelliste de mettre tous les moyens a la disposition du magistrat ce lundi 21 mars au plus tard, il n’en est rien du tout. Pire encore, le mandat du juge arrivera a terme dans moins de trois mois.

Outre le dossier et les moyens dont il ne dispose pas encore, le juge Merlan Belabre a evoque une autre situation qui laisse planer des doutes sur l’avancement de l’instruction sur l’assassinat de Jovenel Moise. <>, a-t-il dit dans une interview telephonique accordee le lundi 21 mars au Nouvelliste. <>, a avance le magistrat instructeur alors qu’il n’a meme pas encore demarre son instruction.

Puisque depuis sa designation il n’a jamais dispose du dossier, le magistrat a fait remarquer qu’il est impossible pour lui de produire le moindre acte et qu’il continue d’attendre le dossier et des moyens d’instruire l’affaire.

Le vendredi 4 mars 2021, le doyen du tribunal de premiere instance de Port-au-Prince, Me Bernard Saint-Vil, avait designe le juge Merlan Belabre pour enqueter sur l’assassinat du president Jovenel Moise chez lui le 7 juillet 2021. Environ 17 jours apres, le magistrat instructeur n’a toujours pas recu le dossier. Dans cette interview au Nouvelliste, le juge d’instruction n’etait pas en mesure d’expliquer pourquoi on ne lui a pas encore achemine le dossier.

<>, a-t-il fait savoir au journal.

Le juge Belabre a confirme au Nouvelliste qu’il s’est entretenu vendredi dernier avec les membres du CSPJ sur les moyens qui devaient etre mis a sa disposition dans le cadre de l’instruction du dossier. <>, a rapporte au journal le magistrat instructeur.

Dans une interview accordee au journal le jeudi 17 mars, le ministre de la Justice et de la Securite publique avait donne la garantie que tous les moyens seraient mis a la disposition du juge ce lundi 21 mars au plus tard. <>, avait promis Me Berto Dorce.

Le Nouvelliste a tente en vain d’entrer en contact, ce lundi 21 mars, avec le ministre pour savoir pourquoi ses promesses n’ont pas ete respectees.

Assassine chez lui le 7 juillet 2021, l’enquete sur l’assassinat du president Jovenel Moise a ete deja confiee a quatre juges d’instruction : Mathieu Chanlatte, Garry Orelien, Chavannes Etienne et Merlan Belabre. Comme une patate chaude, les deux premiers magistrats instructeurs se sont deportes de l’affaire, le troisieme a ete ecarte par le doyen et le quatrieme, en fin de mandat, n’a toujours pas pu commencer son instruction environ 17 jours apres sa designation.

Robenson Geffrard