Assassinat de Jovenel Moise : les Etats-Unis formulent une demande d’extradition de l’ex-senateur John Joel Joseph

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les Etats-Unis ont fait parvenir a la Jamaique une demande d’extradition pour l’ex-senateur et suspect dans l’assassinat du president Jovenel Moise, Joseph Joel John, a indique le journal Miami Herald, jeudi 24 mars 2022.

L’ancien senateur, selon le Miami Herald, comparaissait pour la cinquieme fois devant un tribunal jamaicain pour violation des regles d’immigration. Joseph, sa femme et ses deux fils ont ete arretes dans une maison de la paroisse rurale de St. Elizabeth au debut du mois de janvier.

<>, a confirme l’avocat de la defense, Donahue Martin, au Miami Herald, ajoutant que son client <>.

Martin represente egalement la femme et les enfants de Joseph, qui ont tous trois demande l’asile politique en Jamaique, affirmant que leur vie serait en danger s’ils etaient renvoyes en Haiti.

Aucune decision n’a ete prise concernant leur demande. Au debut du mois, les autorites haitiennes ont confirme au Miami Herald qu’elles avaient envoye une demande a la Jamaique pour que Joseph soit renvoye en Haiti afin de faire face a un juge qui enquete sur ledit assassinat.

Martin a declare qu’il n’y avait aucune mention de la demande d’Haiti au tribunal. Jeudi, un representant du gouvernement haitien a declare au Miami Herald que le gouvernement haitien n’avait pas recu de reponse de la Jamaique. Joseph a recu l’ordre de revenir au tribunal le 5 avril pour les accusations de violation de l’immigration, et on ne sait pas dans combien de temps il pourrait etre aux Etats-Unis, ou deux autres suspects sont actuellement emprisonnes.

Mario Antonio Palacios Palacios, un ancien soldat de l’armee colombienne, a ete arrete par des agents federaux americains au Panama le 3 janvier 2021 alors qu’il etait en train d’etre expulse vers la Colombie par la Jamaique. Rodolphe Jaar, un trafiquant de drogue condamne, a ete escorte par des agents federaux americains a Miami en janvier apres avoir ete detenu en Republique dominicaine. On pense que les deux hommes cooperent avec les procureurs americains, qui les ont tous deux accuses d’avoir conspire en vue de commettre un meurtre ou un enlevement en dehors des Etats-Unis et d’avoir fourni un soutien materiel entrainant la mort tout en sachant que ce soutien serait utilise pour mettre a execution un complot visant a tuer le president haitien.

Les Etats-Unis ont mene leur propre enquete sur l’assassinat, en vertu de la vision elargie du ministere de la Justice de sa competence penale. Bien que le crime ait eu lieu en Haiti, une partie de la planification a eu lieu dans le sud de la Floride, selon les enqueteurs haitiens et americains.

L’ex-senateur a consenti a etre extrade, selon Jamaica Observer

L’ancien senateur haitien Joseph Joel John, une personne d’interet dans l’assassinat du president haitien Jovenel Moise, a consenti a etre extrade vers les Etats-Unis, a indique Jamaica Observer dans un article, jeudi 24 mars 2022.

La demande d’extradition a ete presentee devant la cour paroissiale de Kingston et St Andrew jeudi, par le directeur adjoint principal des poursuites, Jeremy Taylor.

<>, a declare M. Taylor, ajoutant qu’un mandat d’arret provisoire a ete emis mardi a l’encontre de M. Joseph en vertu du traite d’extradition entre les Etats-Unis et la Jamaique, selon cet article du Jamaica Observer, qui note qu’en vertu de ce traite, les Etats-Unis ont 60 jours pour fournir des preuves du crime suppose.

Taylor a precise au tribunal que seul John doit etre extrade.

Avant de signer le consentement ecrit, l’ex-senateur, selon Jamaica Observer, a exprime son inquietude de laisser sa famille derriere lui. Cependant, par l’intermediaire d’un interprete, il lui a ete explique qu’il ne sera pas envoye immediatement aux Etats-Unis.

La juge principale de la paroisse, Lori-Ann Montague-Cole, a conseille a l’ex-senateur de <> a etre extrade apres que le consentement ecrit lui aura ete remis.

Elle a egalement declare qu’elle pouvait <>.

Apres que la situation lui a ete expliquee en detail, la femme de L’ancien senateur, Edume, a ete observee avec un inhalateur pour asthme a la main et en train de faire de l’hyperventilation.

John Joel Joseph, sa femme et ses deux enfants, ont ete arretes dans le sud-est de St Elizabeth le 20 janvier 2021.

Sa famille a depuis depose une demande d’asile en Jamaique aupres de la Passport Immigration and Citizenship Agency (PICA), dans l’attente d’une reponse du bureau du secretaire permanent du ministere de la Securite nationale. Il a ete revele que le secretaire permanent n’est pas dans le pays.

Plus d’une quarantaine de personnes sont incarcerees dans le cadre de ce dossier. La justice haitienne, jusqu’ici, traine les pieds. Il reste encore des zones d’ombres qu’une commission rogatoire d’un juge d’instruction a la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) pourrait aider a elucider, ont indique des sources.

Le president Joe Biden, dans le cadre du budget des Etats-Unis pour l’exercice en cours qui doit s’achever fin septembre 2022, a, dans le cadre de la <>, signee le 15 septembre, a la section <>, instruit ses services de fournir des rapports sur l’enquete.

Les developpements, les menaces et tout <> interessent aussi l’administration Biden. Plus loin, cette loi commande <>.

Les rapports demandes

Selon la section qui concerne Haiti, <>.

<>, peut-on lire dans cette loi qui specifie les informations attendues. Le rapport exige par la sous-section et le rapport requis par la sous-section doivent chacun inclure les elements suivants : une description detaillee des evenements ayant conduit a l’assassinat du president Jovenel Moise et de l’enquete subsequente sur l’assassinat, y compris une description et une identification des dates cles et des noms des personnes etrangeres liees a l’assassinat et a l’enquete sur l’assassinat ; une description du soutien des Etats-Unis aux efforts des autorites haitiennes pour enqueter sur l’assassinat du president Jovenel Moise >>, lit-on dans ce texte qui veut avoir une perspective sur les capacites de la justice haitienne. <>, est demandee.