Au moins 44 policiers assassin?s en un an, rapporte le RNDDH

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Du haut de ses vingt-sept ann?es d’existence, la Police nationale d’Ha?ti (PNH) n’est pas en mesure d’assurer la s?curit? de ses propres agents. <>, pr?cise le rapport du RNDDH, indiquant qu’au moins 11 attaques arm?es ont ?t? enregistr?es dans plusieurs commissariats, sous-commissariats, antennes ainsi que des patrouilles fixes de policiers pour la m?me p?riode.

A Port-au-Prince et dans les villes de province, les agents de la PNH ne disposent pas de mat?riel ad?quat ni suffisant pour effectuer convenablement leur travail, a fait remarquer l’organisme de d?fense des droits humains. <>, jouent contre la performance de la police.

? cause des conditions difficiles de travail, plusieurs agents ont d?sert? les rangs de l’institution polici?re. <>, poursuit le rapport du RNDDH dont une copie a ?t? transmise ? la r?daction du journal.

Des efforts ont ?t? consentis pour am?liorer les conditions de travail des policiers, a d?clar? Frantz Elb?, directeur ai de la Police nationale d’Ha?ti pr?sentant le bilan de ses six premiers mois le lundi 9 mai 2022. <>, ? en croire le DG a.i. Une proposition a ?t? faite au gouvernement concernant un cadre l?gal pour fixer la responsabilit? de l’?tat par rapport ? l’indemnisation des policiers bless?s, victimes au cours des op?rations, a-t-il soutenu.

Le RNDDH recommande aux autorit?s ?tatiques de fournir des moyens suffisants et ad?quats aux policiers pour l’accomplissement de leurs t?ches : armes, munitions, gilets pare-balles, motocyclettes, v?hicules de service. <>, a exhort? le RNDDH.