Audrey, le rhum à 100%

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Wendy Noel
[email protected]

Audrey • DR

Après un parcours scolaire et professionnel aux multiples facettes, Audrey Adélaïde s’est lancée avec passion dans le milieu du rhum en travaillant pour différentes distilleries de l’île et en devenant une collectionneuse avertie. À 34 ans, la remuante Gros-Mornaise finalise Les secrets de fleur amère, sa micro-entreprise de mixologie à domicile.

Le rhum, Audrey Adélaïde pourrait en parler
pendant des heures. « On ne peut plus m’arrêter quand je
commence », assure la trentenaire, dont les yeux pétillent de
bonheur lorsqu’elle évoque le « savoir-faire unique » de
chaque distillerie martiniquaise. Une passion qu’on retrouve dans
son appartement situé à proximité du centre-bourg du Gros-Morne.
Dans le salon, des cartons remplis de bouteilles sont entassés le
long d’un mur. « Ma maison est devenue une vraie cave à
rhum », décrit Audrey, vêtue, en ce matin de décembre, d’un
polo rouge surmonté du logo Saint-James, où elle travaille depuis
quatre ans, et de celui des Secrets de la fleur amère, sa jeune
entreprise de barmaid à domicile. 

Rien ne prédestinait pourtant cette dynamique
jeune femme à évoluer dans ce milieu. Adolescente, celle qui était
alors une « bonne élève mais un peu dissipée » ambitionne
de devenir secrétaire. D’où son orientation vers un BEP en
secrétariat-comptabilité au lycée Frantz-Fanon à Trinité au cours
duquel elle tombe enceinte. Elle s’accroche à ses études, mais les
stages effectués lui font prendre conscience que le métier dont
elle a tant rêvé plus jeune ne lui plaît finalement pas : « Je
m’ennuyais, cela ne m

NewsAmericasNow.com