Augmentation des prix des carburants, le contexte n’est pas propice, estime Joseph Harold Pierre

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Si la cessation des subventions du carburant s’av?re n?cessaire pour la croissance ?conomique du pays, l’augmentation des prix de l’essence peut encore attendre dans ce contexte de bouillonnement social marqu? notamment par une paralysie des activit?s dans la capitale et dans plusieurs autres d?partements du pays. <> a avanc? l’?conomiste Joseph Harold Pierre ? la matinale du week-end de Magik 9 le 25 septembre 2022. Cependant, <> a-t-il relativis?. D’autre en plus, que la paralysie est sujette ? impacter consid?rablement le PIB du pays en aiguisant la croissance n?gative pr?vue ? hauteur de -0,4 % pour par le minist?re de l’Economie et des Finances.

Le politologue a aussi analys? l’impact que pourrait avoir l’augmentation des prix de l’essence sur la population. <>, a pr?vu l’?conomiste Joseph Harold Pierre. <> a-t-il ajout?.

Le Programme gouvernemental d’apaisement social, <>

Joseph Harold Pierre reste dubitatif quant ? l’annonce du gouvernement qui pr?voit de rediriger l’argent de la subvention dans l’impl?mentation de programmes d’apaisement social. <> a r?agit le politologue. Il a fait savoir que le programme n’est ni clair, ni fiable. <> a critiqu? le professeur. <> a ajout? Le professeur Pierre.

Joseph Harold Pierre craint une guerre civile dans le pays. <> a conclu le politologue.

Wedster Lyvert

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.