Ballon d’Or: Messi, la septieme couronne

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Lionel Messi a remporte, lundi 29 novembre, le Ballon d’Or 2021, le septieme pour l’Argentin et le premier de l’histoire du Paris SG, s’isolant un peu plus au firmament du football apres avoir devance lundi Robert Lewandowski et Jorginho.

Le FC Barcelone, qui a vu partir la “Pulga” a Paris cet ete, a toujours un trophee dans ses rangs puisque sa capitaine Alexia Putellas souleve le troisieme Ballon d’Or feminin de l’histoire, et le jeune Pedri a remporte le trophee Kopa de meilleur jeune (moins de 21 ans).

Enfin, le gardien de l’Italie championne d’Europe, Gianluigi Donnarumma, remporte le trophee Yachine de meilleur portier.

Et de sept! Messi a deja ete sacre six fois auparavant (2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019) sous le maillot du Barca, qu’il a quitte en larmes cet ete pour rejoindre le PSG, apres 20 ans en “blaugrana”.

“Je pense que j’ai obtenu ce trophee pour ce que nous avons reussi a faire a la Copa America”, a estime le laureat. Cet ete, il a guide l’Argentine a son premier trophee depuis 28 ans, et le premier trophee majeur de “La Pulga” (La Puce) sous ce maillot, apres quatre finales perdues, trois en Copa America (2007, 2015 et 2016), une en Coupe du monde (2014).

“Apres m’etre battu pendant des annees et avoir trebuche frequemment, j’y suis enfin arrive”, a souri Messi.

C’est aussi “une fierte pour moi d’etre le premier joueur a le gagner avec le maillot du PSG”, a-t-il ajoute, avouant avoir “beaucoup profite de voir ma famille heureuse ce soir”.

Son epouse Antonela et leurs trois garcons, vetus de la meme veste noire a paillettes que leur pere, etaient au Chatelet.

C’est en effet un triomphe pour le PSG, qui touche le deuxieme pour un club francais apres celui de Jean-Pierre Papin avec Marseille (1991).

Le Liberien George Weah, sacre en 1995, avait joue le premier semestre au PSG mais souleve le trophee sous le maillot de l’AC Milan.

“C’est le septieme pour lui, pour le club c’est le premier”, a savoure le president parisien Nasser Al-Khelaifi sur La Chaine L’Equipe, felicitant “chaleureusement” Messi.

“C’est une immense fierte pour le club qu’un de nos joueurs decroche le titre le plus prestigieux et le plus convoite. C’est grand pour lui, pour le club, pour la ville et pour le football francais, pas seulement pour le PSG”, a insiste le dirigeant qatarien.

Cristiano Ronaldo 6e

Le prix de “Gigio” Donnarumma embellit encore la soiree parisienne.

Gala maussade en revanche pour Cristiano Ronaldo, “seulement” sixieme de l’edition 2021, et qui a boude la ceremonie presentee par Didier Drogba et Sandy Heribert et maugree sur son compte Instagram, ecrivant tout de meme: “J’envoie toujours mes felicitations a ceux qui gagnent”.

Avec cinq trophees, le Portugais prend du retard dans sa competition avec Messi et les annees filent, rendant de moins en moins probable que l’Argentin soit rattrape.

Lewandowski aussi est decu. Il ne deviendra pas cette annee le premier Ballon d’or polonais. Le buteur du Bayern a probablement rate le coche quand France Football a decide de ne pas attribuer son prestigieux trophee en 2020, annee tronquee par l’epidemie de Covid-19.

Fair play, Messi lui a lance de la scene: “Tu l’as merite l’an passe, j’espere que France Football va te le donner parce que tu merites de l’avoir chez toi”.

Lewandowski se console aussi avec le prix de meilleur buteur de l’annee, cree pour cette edition par France Football.

“Je suis tres honore par ce trophee, je sais ce que veut dire etre la sur le terrain, etre un buteur, parvenir a ses fins”, a dit Lewandowski.

Benzema aussi a reve du Ballon d’Or. Longtemps annonce parmi les favoris, il termine au pied du podium (4e), de loin son meilleur classement.

Alexia Putellas couronnee

La troisieme place est occupee par l’Italo-Bresilien Jorginho, milieu defensif de l’Italie et de Chelsea (designe club de l’annee par le jury), et vainqueur a ce titre de l’Euro et de la Ligue des champions cette annee.

Le Ballon d’Or feminin lui a couronne la capitaine du FC Barcelone et gagnante de la Ligue des champions feminine, Alexia Putellas.

“Alexia”, le nom sur son maillot, succede a la Norvegienne Ada Hegerberg, premiere laureate de l’histoire en 2018, et a la championne americaine et icone militante Megan Rapinoe (2019).

Putellas (27 ans) devance sa coequipiere Jennifer Hermoso et leur victime en finale de C1, l’Australienne de Chelsea Sam Kerr.

L’Italien Gianluigi Donnarumma aussi a collectionne les trophees cette annee. Champion d’Europe avec l’Italie, meilleur joueur de l’Euro-2020, il a aussi remporte le trophee Yachine de meilleur gardien. “C’etait une annee incroyable pour moi”, a souri le geant “Gigio”.

Enfin le trophee Kopa de meilleur jeune, ou 32 anciens Ballons d’Or votent, a recompense Pedri (19 ans). Mais le prodige espagnol est encore loin des sept perles de Messi, qui imagine deja la quete d’un 8e Ballon d’Or.

“Je n’avais pas pense au sixieme, au septieme, au huitieme… J’ai tres envie de commencer cette etape dans ma vie au PSG et d’atteindre de nouveaux objectifs”, a conclu le maitre absolu du football mondial.

Emmanuel BARRANGUET / Alexis HONTANG

AFP