Bataille annoncee contre la contrebande

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le gouvernement Henry, avec le support de partenaires internationaux s’apprete <>, a appris Le Nouvelliste de sources combinees, le jeudi 7 avril 2022 >>. Le gouvernement, a soutenu une source gouvernementale, travaille deja avec des experts a cet effet.

<>, a poursuivi cette source, qui place la barre des attentes du gouvernement assez haute.

<>, a gage cette source gouvernementale proche des efforts pour reformer les douanes et stopper l’hemorragie. <>, a-t-elle poursuivi.

Interrogee sur la participation des Etats-Unis dans cet effort pour stopper cette hemorragie et permettre a Haiti de collecter ces ressources a la douane, une institution captee par une nebuleuse mafieuse, arrimee a des fonctionnaires, des politiques et des gens du milieu des affaires, cette source a soutenu que les americains ont longtemps decide a la place d’Haiti en ce sens.

Il n’y a pas que les Etats-Unis. <>, s’est rejouie cette source, soulignant que la transparence, l’acces aux informations par le pouvoir central et des partenaires internationaux permettront d’identifier les contrebandiers, les points de contrebande, et surtout, mettre en confiance des fonctionnaires qui, par peur d’etre assassines, se detournent le regard.

<>, a poursuivi une autre source, estimant que le pays est au carrefour de choix difficiles. <>, a souligne cette source, estimant que le pays doit aujourd’hui plus qu’hier compter sur ses ressources pour financer ses forces de securite et des programmes sociaux dans un contexte d’inflation et des doubles chocs pour l’economie mondiale.

<>, avait declare fin mars le Premier ministre Ariel Henry lors d’une adresse a la nation.

Au debut du mois de mars, l’immigration, les douanes et le Departement de la Securite interieure des Etats-Unis ont officiellement ouvert un bureau permanent de Home Security Investigation (HSI), a l’ambassade des Etats-Unis a Port-au-Prince, en Haiti, a revele un communique, 2 mars 2022.

HSI Port-au-Prince developpera et favorisera des relations avec les partenaires des institutions haitiennes chargees de l’application de la loi du gouvernement hote pour echanger des informations, coordonner et soutenir les enquetes, et faciliter les actions d’application de la loi et les poursuites pour dissuader les organisations criminelles transnationales, les gangs, la contrebande, lit-on dans ce communique.

HSI Port-au-Prince travaillera avec ses homologues en Haiti pour identifier et cibler les sources d’approvisionnement et lutter contre la contrebande.

HSI Port-au-Prince a commence a travailler a la creation d’une unite d’enquete criminelle transnationale en Haiti en etablissant des relations avec les forces de l’ordre et les douanes, pouvait-on lire dans ce communique qui est intervenu dans le sillage d’efforts du gouvernement americain pour financer une etude sur le commerce avec Haiti, sur le commerce entre Haiti et la Republique dominicaine.

Le CSIS, un prestigieux think tank americain ayant realise cette etude, avait fourni des indicateurs interessants. << L'estimation des pertes de recettes annuelles du gouvernement haitien dues aux taxes et droits non percus a la frontiere, se situe entre 184 millions et 440 millions de dollars. La majeure partie de ce commerce bilateral (85%) se fait par voie terrestre et une grande partie n'est jamais officiellement enregistree, ce qui rend difficile l'evaluation de l'etendue veritable du desequilibre commercial Haiti / Republique dominicaine. Les importations non enregistrees comprennent les marchandises sous-facturees a la frontiere et celles qui ne sont tout simplement pas declarees aux autorites haitiennes. Selon une etude realisee en 2016, environ 259 millions de dollars de marchandises ont ete enregistrees par les douanes dominicaines, mais pas haitiennes, et 375 millions de dollars ne sont enregistres dans aucun des deux pays, bien que les auteurs aient reconnu que <>. <>, peut-on lire dans le rapport. La plaie, a appris le journal Le Nouvelliste, ne se trouve pas a la frontiere, mais dans les ports, notamment celui de Port-au-Prince, entre autres.

Roberson Alphonse