Biden et Trudeau ont discut? de la stabilit? et de la s?curit? en Ha?ti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le pr?sident am?ricain Joe Biden et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont discut?, mardi 10 janvier 2023, de la s?curit? et de la stabilit? d’Ha?ti en marge du sommet des leaders nord-am?ricains sans fournir d’indications sur la suite par rapport ? la demande d’assistance militaire internationale sp?cialis?e formul?e par le gouvernement de Ariel Henry en octobre 2022.

Les services de presse des deux hommes ont publi? des d?clarations. <>, peut-on lire dans celle de la Maison-Blanche.

<>, selon cette d?claration de la Maison-Blanche .

<>, a indiqu?, pour sa part, le Pm Trudeau.

Avant la rencontre, Joe Biden avait indiqu? qu’il y avait “beaucoup de choses dont nous allons parler” et qu'”ensemble, je pense que nous r?alisons des choses tr?s importantes”. “Aujourd’hui, nous allons discuter de la fa?on dont nous pouvons essayer d’aider ? stabiliser Ha?ti et de la fa?on dont nous pouvons g?rer la migration et, en m?me temps, renforcer notre s?curit? nationale”, a d?clar? le pr?sident. “Au fur et ? mesure que nous parlons des probl?mes, qu’il s’agisse d’Ha?ti, de certains des d?fis en Am?rique du Sud … Il y a beaucoup de choses que nous allons pouvoir faire ensemble.”, avait assur? le chef d’Etat am?ricain.

Cette semaine, il ?tait dit dans la presse que le pr?sident Joe Biden chercherait ? savoir si le Canada ou un pays tiers est pr?t ? diriger une mission visant ? r?soudre la crise humanitaire et s?curitaire en Ha?ti, peut-on lire dans un article de Bloomberg, lundi 9 janvier 2023. Les ?tats-Unis sont d?sireux d’organiser une mission d’aide pour la nation carib?enne, mais h?sitent ? mettre leurs troupes sur le terrain ou ? la diriger pour ne pas ?voquer le pass? interventionniste de Washington dans le pays, pouvait-on lire dans un article de Bloomberg.

Ce mardi, dans un briefing, le porte- parole de l’ONU, Stephane Dujarric a ?t? interrog? sur ce sommet et sur Ha?ti. << Nous ne faisons pas partie du Sommet des Trois Amis. Sur Ha?ti, je pense que nous avons ?t? tr?s clairs sur ce que la communaut? internationale doit faire pour aider Ha?ti. La mission sur le terrain continue ? travailler avec le gouvernement national, les parties prenantes ha?tiennes, pour les aider dans leurs efforts visant ? ramener le pays sur la voie des ?lections et de la restauration des institutions de l'?tat. Il est vrai qu'avec chaque semaine qui passe, il semble qu'il y ait de moins en moins d'institutions ?tatiques qui fonctionnent.Je pense que tout cela souligne l'importance de s'assurer qu'il y aura des ?lections d?s que les bonnes conditions sont r?unies. Un consensus significatif et inclusif entre les parties prenantes nationales est essentiel pour tracer la voie ? suivre, un avenir plus r?el, plus stable et plus durable pour tous les Ha?tiens, a-t-il dit.

Presque trois mois apr?s la demande du gouvernement Henry d’une assistance militaire internationale pour appuyer la PNH dans ce qui doit ?tre un gros effort pour r?tablir la s?curit?, permettre la circulation normale des personnes et des biens, mettre un terme ? l’asphyxie ?conomique, c’est quasiment le statu quo. La demande du gouvernement ha?tien semble ?tre en train de passer l’?preuve de la bureaucratie internationale, de subir le test des int?r?ts divergents des puissances si?geant au Conseil de s?curit? de l’ONU et les divergences ha?tiennes elles-m?mes. Pour le moment, personne ne se bouscule aux portillons pour prendre le leadership de cette mission. En ce d?but de janvier 2023, ? c?t? de la raret? des produits p?troliers, des affrontements sont aussi signal?s ? Drouillard. A Croix-des-Bouquets, plaine du Cul-de-sac, les bandits continuent d’exproprier particulier et institutions.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.