Cap-Ha?tien: attroupement pour l’obtention des documents d’identit? et de voyage

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La Direction d?partementale des imp?ts (DDI) et la Direction de l’Immigration et de l’Emigration (DIE) du Nord deviennent, depuis la semaine derni?re, les bureaux publics les plus fr?quent?s dans la deuxi?me ville du pays. Ceci suite au lancement par l’Administration am?ricaine du programme d?nomm? “Humanitarian Parole” en faveur de quatre pays du continent am?ricain : Venezuela, Nicaragua, Cuba et Ha?ti.

Tous les jours ouvrables, du lundi au vendredi, de tr?s t?t, des centaines de citoyens, pour la plupart des jeunes des deux sexes, grosse enveloppe jaune en main, font la queue ou sont mass?s ? la rue 18 A et sur le boulevard devant la DDI (DGI) ou ? la rue 20 K devant la DIE du d?partement. Ils font la navette d’un bureau public ? l’autre.

Obtenir un r?c?piss?, un matricule fiscal, un timbre de passeport, et r?ussir ? d?poser toutes ces pi?ces au bureau de l’?migration pour l’obtention d’un passeport ou tout simplement pour le retirer se r?v?lent difficiles. Ce n’est vraiment pas une mince affaire, tellement l’ambiance n’est pas agr?able; l’acc?s est parfois quasi impossible. Tout le monde veut entrer en m?me temps. Parfois, ils sont malheureusement bouscul?s par des agents de s?curit? ? la barri?re. ? l’ext?rieur comme ? l’int?rieur, ils parlent tous en m?me temps et tr?s fort. C’est le vacarme, la cacophonie, une v?ritable ambiance de march?! Chaque contribuable voudrait bien ?tre servi en premier. L’envie d’avoir le pr?cieux s?same m?lang?e ? une impatience d?mesur?e provoque de la col?re, de l’indignation et de la frustration chez certains des demandeurs de documents de voyage, estimant que par rapport ? la forte demande les responsables devraient prendre des dispositions pour mettre de l’ordre dans le service en servant d’abord les premiers arriv?s, et en augmentant le personnel.

Tr?s remont?s contre des employ?s du service de l’Immigration et de l’Emigration, les tr?s nombreux d?positaires de pi?ces de voyage les accusent de pratiquer le favoritisme et le copinage. <>, s’est r?volt? un citoyen de la commune de la Grande Rivi?re du Nord ayant parl? sous le couvert de l’anonymat.

D’autres contribuables qui ?taient on ne peut plus m?contents de n’avoir pas eu la chance de faire le d?p?t de leurs pi?ces accusent quelques employ?s d’exiger des pots-de-vin pour prioriser certaines personnes.

<>, a d?nonc? une demoiselle visiblement d??ue et ?nerv?e.

Les citoyens venus de diverses communes du Nord et du Nord’Est appellent les autorit?s concern?es ? tenir compte de la r?alit? pour augmenter le personnel et am?liorer la qualit? du service afin que tout le monde soit bien servi et dans un temps raisonnable. Ils disent souhaiter participer au programme de voyage l?gal offert par le gouvernement Biden-Harris.

La plupart des citoyens que nous avons interrog?s, ont d?clar? vouloir bien rester vivre dans leur pays, mais qu’? cause de l’ins?curit?, notamment le ph?nom?ne de kidnapping, de la faim, du ch?mage qui s?vissent en Ha?ti, la seule solution c’est de partir, quitter Ha?ti en qu?te d’une vie meilleure.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.