Cap-Ha?tien: plusieurs milliers de personnes dans les rues contre Ariel Henry, un supermarch? pill?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Des sc?nes de pillages ont ?t? enregistr?es, ce mercredi 28 septembre 2022, au Cap-Ha?tien, ? l’issue d’une manifestation ayant drain? plusieurs milliers de personnes. Les protestataires, ? l’initiative des Pitit Desalin ont march? durant de longues heures, sous un soleil de plomb, arborant des drapeaux noir et rouge, mais ?galement celui de la Russie, dans diff?rentes art?res de la cit? christophienne, r?clamant, entres autres, le d?part du premier ministre Ariel Henry.

Venant de diff?rents postes de rassemblement dont Milot, Verti?res, Madeline, Carrefour Samarie, Bas-Ravine, les protestataires d?non?aient les mauvais agissements des autorit?s de l’?tat face ? la d?gradation des conditions socio-?conomiques de la population.

Visiblement en col?re, un groupe de protestataires ont pris d’assaut les locaux de L?a Market au centre-ville et ? Champin, en d?pit d’une forte pr?sence polici?re remarqu?e ? travers les rues de la ville.

Tr?s convoit? par les manifestants depuis le d?but des protestations, le mois dernier, L?a Market ?tait le seul supermarch? ? desservir la population capoise.

Dispers?e ? plusieurs reprises ? coup de bonbonnes lacrymog?nes par les forces de l’ordre, la manifestation a pu quand m?me atteindre le site de Verti?res o? le leader de Pitit Desalin a pu s’adresser aux manifestants.

Tr?s remont? contre le secr?taire-g?n?ral de l’ONU Antonio Guterres pour avoir compar? les mouvements de protestations dans le pays ? l’action des gangs, l’ancien candidat ? la pr?sidence r?clame des excuses du patron de l’ONU. <>

Le leader de Pitit Desalin en a profit? pour lancer des diatribes contre le premier ministre Ariel Henry de qui il r?clame la d?mission.

Mo?se Jean Charles, tr?s satisfait de cette nouvelle manifestation, exhorte la population ? continuer ? se mobiliser contre le plan mortel d’Ariel Henry et de sa bande.

Dans les heures ayant suivi la manifestation, la deuxi?me ville du pays a ressembl? ? une cit? abandonn?e. Depuis la veille, la ville a ?t? litt?ralement bloqu?e par d’imposantes barricades ?rig?es par des protestataires en col?re contre <> .

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.