Carburants : le gouvernement entend economiser environ 20 milliards de gourdes

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le gouvernement a diminue drastiquement les subventions sur les produits petroliers. Cela dit, une augmentation a ete annoncee sur les prix du diesel, de la gazoline et du kerosene. A partir de ce vendredi 10 decembre, le prix de la gazoline passera de 201 a 250 gourdes, celui du diesel de 169 gourdes a 353 gourdes a la pompe, et le kerosene qui se vendait a 163 gourdes passera a 352 gourdes. Le ministre de l’Economie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, intervenait sur Magik9 ce mercredi expliquait le bien-fonde de la decision du gouvernement. <>, a fait savoir le ministre Boisvert.

Selon le ministre Boisvert, les subventions sur le carburant ont cause des impacts sur la croissance economique du pays. <>, a avance le ministre des Finances.

Le prix de la gazoline a augmente de 49 gourdes, alors que les prix du diesel et du kerosene ont augmente de plus de 100%. Questionne a cet effet, Boisvert, qui evoque des etudes realisees par des bailleurs internationaux, argue la configuration actuelle du transport a l’interieur d’agglomerations urbaines ou on utilise beaucoup plus la gazoline. <>, a declare le ministre, reconnaissant toutefois que le transport interdepartemental utilise beaucoup plus le diesel. <>, a-t-il ajoute.

Patrick Boisvert a rejete d’un revers de main l’idee selon laquelle le kerosene est beaucoup plus utilise par les pauvres. <>, a-t-il ajoute.

Avec la diminution des subventions du gouvernement sur les produits petroliers, Michel Patrick Boisvert a indique que le gouvernement entend economiser environ deux tiers des 30 milliards de gourdes depensees l’annee derniere, soit 20 milliards de gourdes environ, ce qui permettra, selon le ministre, de financer des programmes sociaux et de faire des investissements au profit de la population. <>, a-t-il annonce.