Chapo pou Djakout #1 !

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<> n’a pas perdu la main. Djakout #1 a bien trime ces deux dernieres annees, notamment avec des departs et des tentatives en dents de scie pour un vrai come-back. Mais, sur scene, ce groupe musical detient encore de quoi faire palir ses pairs du HMI et provoquer de grosses sueurs froides. Ce 29 avril 2022, la bande a Roro sublimement perchee sur une motivation a la pelle, des hits (intemporels) et un konpa lou comme raffole les fans du compas direct, a fait honneur a sa reputation de <>.

Pouchon, leur lead vocal depuis plus de deux decennies, n’a pas perdu la main non plus. Veritable bete de scene, chanteur adule et experimente, son malaise suite a une prestation du groupe lors de leur dernier show a Hollywood live, le dimanche 17 avril 2022, n’a en rien altere sa facon (a lui seul) de s’approprier spectaculairement un podium. Ses pas de danse, sa maniere de secouer tete et dreads ; l’interprete vedette des beaux jours des hommes de <> n’a, en realite, pas change d’un poil. Au contraire, Auguste Duverger est typique d’un bon vin. Eksperyans kok la se nan zepon l, pour repeter l’adage. Et ce ne sont pas ces quelques centaines de fans du groupe abandonnant leurs tables des les premieres notes de Djakout #1, qui vous diront le contraire.

Le public est venu pour s’amuser avec les poulains de Ti Marco M&S. La preuve, ni Valmix a qui il revenait de s’assurer des intermedes, ni T-Ansyto et son groupe incluant egalement AndyBeatz et Black Mayko ayant precede a Djakout #1, n’avaient pas pu susciter autant d’euphorie. Pas faute d’avoir essaye pourtant. A la hauteur, bien sur, de ce que l’on peut esperer d’une bande comme Maestro qui, avec une playlist composee de <>, <>, <> et <>, s’est revelee egale a elle-meme. Pas plus, pas moins.

Un retour occasionnel de l’ancienne equipe de Badi Kamal ? Puisque depuis un certain temps Ansyto Mercier forme un trio ambassadeur de la musique raboday avec ces deux figures emblematiques de cette tendance musicale : la voix de <> et l’autoproclame <>. Ces deux derniers avec qui Maestro a delivre une prestation assez acceptable sur <> et <>.

Les lumieres s’eteignent sur la scene, puis s’allument sur les elus du jour qui ont deja pris place. Polo donne le coup d’envoi avec <>, suivie de <>. Une entree tout en douceur qui lance une invitation au danse kole. Une situation que les couples ont comprise vite fait. Avant que Pouchon, tout feu tout flamme, fasse son entree en interpretant <>.

Le lead vocal enchainera avec ces succes qui ont fait sa gloire dans le temps au sein de Djakout #1 : <>, <>, <>, <>. Pas une ride pour elles ni pour le plaisir qu’elles peuvent procurer. Au contraire, grace a ces chansons, la soiree a monte crescendo.

<>, <>, <> font partie des autres titres chantes par les ex-compagnons de Shabba. Le groupe semble d’ailleurs se remettre, contrairement a ce qu’on pourrait penser, assez bien du depart de ce dernier.