Chol?ra : 155 morts et plus de 8 000 cas suspects dans le pays

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

C’est une situation tr?s pr?occupante pour les autorit?s sanitaires. Depuis le 2 octobre, le nombre de personnes atteintes du chol?ra ne cesse d’?voluer. D?j? 8 257 cas suspects au 14 novembre 2022, dont 791 cas confirm?s. Un total de 7 228 personnes se sont pr?sent?es ? un centre hospitalier dont certains y sont encore.

Selon le Dr Jeanty Fils Exalus, directeur de l’Unit? de communication et des relations publiques du minist?re de la Sant? publique et de la Population (MSPP), pas moins de 155 d?c?s sont d?j? enregistr?s, dont 101 d?c?s institutionnels.

Huit des dix d?partements g?ographiques du pays sont d?j? touch?s par la maladie, informe le Dr Exalus, qui pr?cise que seuls le Nord et le Nord-est n’ont pas encore enregistr? de cas de chol?ra. Le d?partement de l’Ouest reste le plus grand foyer de contamination avec 3 344 cas suspects ? Port-au-Prince, 1470 ? Cit? Soleil, 875 ? Carrefour, 541 ? P?tion-Ville, 176 ? Tabarre, 146 ? la Croix-des-Bouquets, 102 ? Petit-Go?ve, 54 ? Ganthier et 48 ? Kenscoff.

Les enfants de 1 ? 4 ans repr?sentent la cat?gorie la plus touch?e par le chol?ra, informe Dr Jeanty Fils Exalus qui ?tait l’invit? de Panel Magik, sur Magik 9, lundi 14 novembre 2022. <>, affirme le responsable de communication du MSPP en faisant remarquer que les jeunes et moins jeunes sont beaucoup plus affect?s par l’?pid?mie que les adultes.

Cependant, malgr? la multiplication du nombre de cas ? travers le pays, la population reste dans le d?ni, donc refuse de croire en l’existence de la maladie. Ce qui, indique le Dr Exalus, repr?sente un probl?me de taille pour la prise en charge. <>, d?clare le m?decin.

Le minist?re de la Sant? publique et de la Population m?ne des actions sous plusieurs axes, dit Dr Jeanty Fils Exalus, parmi lesquels la surveillance ?pid?miologique, la sensibilisation, la prise en charge. N?anmoins, ? cause du contexte socio-politique, les moyens d’intervention sont limit?s. Le MSPP fait face aux conditions environnementales qui ne sont pas favorables ? la lutte contre la maladie, les difficult?s de mouvement et les difficult?s d’approvisionnement en eau, fait savoir le Dr Exalus.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.