Coronavirus : l’Artibonite a genoux

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Aucun laboratoire de test PCR ne fonctionne dans le departement de l’Artibonite. Les responsables sanitaires sont obliges d’envoyer les prelevements a Port-au-Prince pour les tests. <>, a signale, le Dr Marcel Chatelier au micro de Magik 9, le dimanche 7 novembre. Il a indique le protocole de prise en charge avant l’arrivee des resultats pour les patients suspectes. <>, a-t-il ajoute, soulignant une hausse des cas de contamination dans la region.

Le departement de l’Artibonite a enregistre 110 cas de contamination confirmes pour le mois d’octobre sur les sept sites de prise en charge de Covid-19. <>, a souligne le Dr Marcel Chatelier. <>, a fait savoir le medecin.

Selon le directeur departemental, la campagne de vaccination contre le coronavirus est au point mort dans le departement. <>, a-t-il confie. Ajoutez a cela, le pessimisme de la population, attise par les fausses informations qui circulent sur les reseaux sociaux, a avance le Dr Chatelier.

Le responsable sanitaire du MSPP pour le departement de l’Artibonite a informe que la region fait face a un probleme d’oxygene tres inquietant. Le seul generateur d’oxygene qui permet de fournir de l’oxygene a tout le departement est en panne. La pompe qui est responsable de l’extraction de l’oxygene dans le generateur a ete calcinee. <>, a evoque le Dr Chatelier, inquiet, sachant que les <>.

La rarete de carburant est le coup de grace au systeme sanitaire

Dans la region artibonitienne, les hopitaux specialises dans la prise en charge des cas de Covid-19 ne travaillent plus a plein regime depuis plus de deux semaines. Ils ont opere <>, c’est le cas egalement du centre hospitalier d’Albert Schweitzer. A l’hopital de La Providence, <>, a confie le responsable sanitaire. <>, a-t-il ajoute.

Le Dr Marcel Chatelier a lance un appel au don de carburant, ne serait-ce que pour maintenir fonctionnelles les cellules d’urgence. Il a profite de sa presence sur Magik 9 pour alerter la population sur les difficultes qu’auront les ambulanciers a fournir de l’assistance, car <>.