Crise: plusieurs entit?s politiques appellent ? un compromis historique

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Des signataires d’accord et partis politiques non align?s ont publi? ce 25 octobre une d?claration appelant ? un compromis historique pour sortir le pays de la crise. Les signataires, notamment des partis de l’accord PEN, de l’accord de Louisiane, le RDNP, le PHTK et alli?s ont confirm? des pourparlers avec les “autorit?s constitu?es” afin de d?gager un compromis capable de garantir la protection des vies et la libre circulation des personnes et des biens; la reprise totale des activit?s; la stabilit? et l’efficacit? de la gouvernance int?rimaire; la cr?ation des conditions pour l’organisation des ?lections d?mocratiques dans un d?lai ne d?passant pas 18 mois, etc.

Dans cette d?claration conjointe, les signataires soutiennent qu’ils ont ”convenu de conjuguer leurs efforts pour juguler de fa?on durable et consensuelle cette longue crise qui met en p?ril les fondements m?mes de la R?publique et fait planer, une fois de plus, de lourdes menaces sur la Souverainet? nationale”.

“Nous sommes vivement pr?occup?s par la d?gradation acc?l?r?e de la situation g?n?rale du pays et par les souffrances que cela impose ? une population priv?e des services essentiels ? son existence, ? son bien-?tre et ? son ?mancipation. Nous voulons oeuvrer, dans un ?lan patriotique, avec le souci de privil?gier les int?r?ts sup?rieurs de la Nation, en dehors de toutes consid?rations partisanes et de tout esprit de sauvegarde des int?r?ts particuliers ou des droits ind?ment acquis. Nous affirmons notre volont? et notre d?termination de travailler promptement afin de restituer aux institutions r?publicaines leur autorit? et leurs pouvoirs r?galiens par le r?tablissement de l’ordre et la s?curit? sur toute l’?tendue du territoire”, peut-on lire dans le document.

Un compromis pour ?viter au pays une intervention ?trang?re?

Joint au t?l?phone par Le Nouvelliste, Lin? Balthazar du PHTK a soulign? que les discussions, qui continuaient de se d?rouler de mani?re informelle, ont pris une autre tournure apr?s la demande du gouvernement d’une assistance s?curitaire internationale. <>, a fait savoir le leader du PHTK.

Plus loin, Lin? Balthazar explique que la majorit? des acteurs optent pour une assistance technique aux forces de s?curit? ha?tiennes et non pour une intervention ?trang?re. <>, a-t-il explicit?.

Des pourparlers directement avec le premier ministre Ariel Henry

Le secr?taire g?n?ral du RDNP, ?ric Jean Baptiste, contact? par Le Nouvelliste, a expliqu? que les discussions ont ?t? men?es entre les signataires de cet appel au compromis et le PM Henry. <>, a-t-il confirm?. <>, appelle-t-il. <>, fait remarquer ?ric Jean Baptiste.

Est-ce qu’on peut esp?rer une cohabitation de ces structures et regroupements politiques avec le chef du gouvernement, d?cri? par certains et support?s notamment par la communaut? internationale? A cette question, les deux leaders de partis contact?s par le journal disent qu’il est encore t?t pour anticiper ce qu’il adviendra des discussions. <>, a fait savoir M. Jean Baptiste.

<>, a, pour sa part, expliqu? Lin? Balthazar.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.