Dangers et probl?mes pour ceux qui fr?quentent la Nationale # 1

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a d?plor? Youri Latortue qui rappelle ? ces policiers qu’ils ont pour mission de prot?ger les vies et les biens de la population.

<>, a d?nonc? l’ancien Youri Latortue qui souhaite l’intervention de l’inspection g?n?rale de la PNH de toute urgence pour mettre un terme ? cette pratique.

<>, a d?clar? au journal, ce mercredi, Jocelyn ulysse, secr?taire g?n?ral de l’association des entrepreneurs de St Marc (AESM).

Face ? la d?gradation acc?l?r?e de la situation, les entrepreneurs de St Marc ont pris leur courage ? deux mains pour attirer l’attention des autorit?s sur cette pratique ? travers une journ?e de mobilisation organis?e le 14 juillet 2022. <>, regrette le secr?taire g?n?ral de l’AESM.

Ces derniers temps, les entrepreneurs du grand Nord ne souhaitent plus s’aventurer sur la route nationale num?ro 1. En plus de Canaan, plusieurs zones de la sortie nord de la capitale dont Cabaret ( au niveau de Lafito), Arcahaie deviennent tr?s dangereuses, tr?s risqu?es . <>, a indiqu? Jocelyn ulysse.

<>, a pr?cis? M. Ulysse.

Les chauffeurs de transport en commun, ?vitant Canaan, utilisent les m?mes voies alternatives pour se rendre ? Saint-Marc. <>, regrette Murat Augustin, pr?sident du syndicat des propri?taires et chauffeurs de Saint-Marc.

Aux Gona?ves, la situation n’est pas moins diff?rente puisque les entrepreneurs doivent utiliser la route de Mirebalais pour le transport des marchandises. <>, a confi? au journal ce mercredi apr?s-midi, Pierre Robert Auguste, pr?sident de l’association des entrepreneurs de l’Artibonite. <>, a alert? M. Auguste.

<>, a souhait? Pierre Robert Auguste.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.