Dans le noir complet, Cap-Haitien attend toujours le carburant

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

C’est la confusion totale au Cap-Haitien depuis l’arrivee, vendredi dernier, du petrolier TESSA PG, au port de la ville, avec a son bord, 32 000 barils de diesel (de 42 gallons par baril) soit un total de 1 344 000 gallons. 48 heures apres, le diesel se fait encore attendre dans les pompes a essence tandis que sur le marche informel, le gallon se vend jusqu’a 1000 gourdes.

Un entrepreneur local annonce sur les reseaux sociaux pouvoir livrer du diesel a domicile pour des entreprises dans l’aire metropolitaine du Cap-Haitien/Limonade/Quartier Morin/. <>.

Sur le boulevard de la ville, ce dimanche, des dizaines de camions-citernes attendent a proximite du port du Cap-Haitien ou est accostee une berge de la West Indies Petroleum Limited ( WIPL ). Venus de partout du pays, les chauffeurs des camions-citernes expliquent ne pas comprendre le retard observe dans la livraison du carburant dans la deuxieme ville du pays.

Approche par le journal, Herby Jean Pierre, responsable logistique a la WIPL explique que la compagnie ne pouvait pas entamer le processus en l’absence de l’autorite douaniere specialisee en la matiere.<< Maintenant qu'elle est sur place, les preparatifs vont bon train, bon nombre de distributeurs sont deja presents pour assurer l'approvisionnement des stations de service", dit-il. Tout laisse croire que les operations debuteront a partir de demain (lundi ) apres-midi.

Proprietaires et locataires des stations de service locales demeurent toutefois inquiets du quota qui leur est reserve. Un ” arrangement ” entre ces derniers et la WIPL est intervenu, ce dimanche, rapporte l’un d’entre eux voulant garder l’anonymat.

Cependant, la WIPL precise que <> et que << toutes les entites qui en ont besoin incluant les stations de services doivent acheminer leur commande a leur fournisseur habituel".

Les operations de livraison devront debuter ce lundi 8 novembre. <>, avertit le responsable.

Qu’en est-il du prix a la pompe ? A cet sujet, le responsable explique que << la WIPL a commande pour la BMPAD, seul l'Etat haitien peut prendre la decision de reevaluer le prix de l'essence a la pompe".

Dans les rues de la ville et de ses banlieues, c’est le noir complet depuis environ deux semaines. La centrale electrique Jose Marti est en panne de carburant et a eteint ses moteurs. << Au moins 8 000 gallons de diesel par jour sont necessaires pour la mise en fonction de quatre des huit moteurs initialement affectes a la centrale electrique donnee en don par la Republique bolivienne du Venezuela", explique le directeur departemental de l'EDH, Numa Jean Marra.