Dans une ambiance festive, DJ Kemissa a clôturé la 5e édition des Rencontres du Documentaire en Haïti

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Dans une ambiance festive et chaleureuse, DJ Kemissa a clôturé la 5e édition des Rencontres du Documentaire en Haïti.

Lancée le jeudi 30 novembre 2023, la 5e édition des Rencontres du Documentaire en Haïti a pris fin le dimanche 10 décembre au local du kitmédiathèque. Durant cette journée de clôture, le public avait eu droit à deux projections (un court métrage haïtien et un long métrage Cubain ). À la fin de l’événement, DJ Kemissa a créé l’ambiance en présence d’un public sélect composé de jeunes artistes, de poètes, d’écrivains, de danseurs entre autres.

En effet, l’édition de cette année s’est déroulée autour du thème: “Exilé.e dans son pays”. Un thème qui a été choisi dans un contexte où les citoyens ont fui leurs maisons à cause de la violence des gangs dans plusieurs quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans certaines villes de province obligeant des membres de la population à squatter plusieurs camps de la ville.

Pour mettre un terme à ce festival documentaire, le public avait assisté à la projection du court métrage “Quand la nuit s’approche”, un film du réalisateur haïtien Feguenson Hermogène.L’histoire qui se déroule est très intime et porte sur la couture parce que dès son plus jeune âge, le réalisateur haïtien a grandi dans un espace où sa mère était couturière mais a vu la disparition de ce secteur avec l’arrivée des vêtements usagers “pèpè”.

À travers une lettre, il a a raconté à sa mère qu’il a rencontré une couturière à Cuba. C’est un film très intime qui s’est basé sur trois moments: reconstituer la mémoire d’enfance du réalisateur, l’histoire de la couturière rencontrée à Cuba et enfin un moment intime de dialogue entre le réalisateur et la couturière cubaine nommée Marta.

Après Quand la nuit s’approche, l’assistance a regardé pendant plus d’une heure le film cubain baptisé “Option Zéro” de Marcel Beltràn. Ce long métrage raconte les innombrables histoires de Cubains atteignant leur destination de rêve, la Floride, en tant que réfugiés en bateau. Une route moins connue vers les États-Unis commence par un vol dans un avion délabré vers la Guyane. Ensuite, les réfugiés se rendent en Colombie où ils traversent la jungle pour arriver en Amérique centrale, d’où ils espèrent atteindre la terre promise de l’Amérique – un voyage difficile et dangereux. Le cinéaste cubain Marcel Beltrán leur rend visite dans un camp de réfugiés au Panama, où l’un des résidents lui donne une idée. De nombreuses personnes ici ont filmé leur voyage, dit-elle, et ces vidéos racontent leur véritable histoire.

Après ces deux projections, DJ Kemissa était invitée pour créer un peu de plaisir afin de divertir l’assistance qui a profité de ce moment pour parler, chanter, danser à cœur joie pendant plus d’une heure. L’ambiance festive était au rendez-vous pour des gens qui sont souvent obligés de rester bloqués chez eux à cause de la violence des gangs, notamment les actes de banditisme dans les différentes zones de la capitale haïtienne. DJ Kemissa a profité de ce moment pour redonner un petit goût de vie à ces citoyens qui avaient fait le déplacement pour l’occasion.

A lire aussi :

Zouzoul du groupe Skah-Shah est mort