<> de Dr Daniello St Valli?res

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Vient de para?tre un ouvrage d’histoire ha?tienne qui fera date dans la vie du monde intellectuel : <>.

L’auteur, le docteur Daniello St Valli?res, est m?decin de profession et sociologue. Il nous surprend par un nouveau talent : une passion de l’histoire que nous ne lui connaissions pas. Il s’y adonne avec discipline, s?rieux, objectivit? et impartialit?, un esprit m?thodique, de recherche et de documentation. Qualit?s requises dans ce domaine.

Quel angle ou ?clairage nouveau apporte-t-il aux faits officiels de notre parcours politique, tragique et douloureux de peuple libre ?

Il est de tradition, chez nos historiens et historiographes, de se pencher davantage sur les personnalit?s des vainqueurs de nos joutes et comp?titions ?lectorales, de nos gouvernants et pr?sidents. Daniello Saint-Valli?res, dans son ouvrage, a cette particularit?, de se consacrer aux perdants, aux grands rivaux de nos champions des courses ?lectorales. Souvent plus qualifi?s et poss?dant plus d’atouts, plus de rayonnement que les vainqueurs officiels et d?sign?s.

Avec patience et sagacit?, Daniello Saint-Valli?res d?cortique la psychologie de ces pr?tendants malheureux de ces ambitieux malchanceux. Leur temp?rament et caract?re, leur impr?voyance ou suffisance, leur ang?lisme ou leur imp?tuosit?, ont ?t? souvent ? la base de leurs ?checs. A c?t? bien s?r du favoritisme, de l’esprit d’intrigue, et du poids de l’institution militaire, de l’international, des ?lites ?conomiques traditionnelles, dans la balance de la victoire. Bien s?r, ces personnalit?s analys?es sont replac?es dans le contexte dynamique des ?v?nements de leur ?poque, des conjonctures politiques. Ainsi les gouvernements des dirigeants auxquels ils esp?rent succ?der sont ?galement revisit?s. D’o? les premiers termes du titre : <>

Daniello St Valli?res, nous captive ? travers les douze chapitres de son ouvrage d’histoire, racontant les pr?sidences rat?es depuis le g?n?ral Louis Etienne Elie G?rin jusqu’? ma?tre G?rard Gourgue. Dans l’intervalle, que de pr?tendants path?tiques, antipathiques, tragiques ou bouffons!… Que de maladroits ou de na?fs, glissant sur des pelures de bananes jet?es sur leurs pas !

On revisite les figures de : J?r?me Maximilien, Borgella, des g?n?raux Jean-Paul et Augustin Souffrant, de Jean Pierre Boyer Bazelais, du g?n?ral S?ide Thel?maque, d’Ant?nor Firmin, de Rosalvo Bobo, Louis Stephen Archer, Seymour Pradel, D?mosth?ne Petrus Calixte, Louis D?joie p?re, et plus pr?s de notre ?poque G?rard Gourgue.

On est ?difi? et amus?, d?s les premiers chapitres, par les consid?rations g?n?rales sur le r?gime et r?gne de Dessalines, dont l’image est loin d’?tre impeccable comme on se le repr?sente par tradition. Sans ?tre iconoclaste, l’historien avec documentation ? l’appui montre les b?vues, les maladresses, les abus, les incoh?rences et les violences de l’Empereur ayant conduit au drame du Pont-Rouge in?vitablement.

On est s?duit par le grand manoeuvrier et manipulateur cymique qu’a ?t? Boisrond Canal, un peu le pendant de Duvalier en son temps, comme ?galement Lysius Salomon. On s’attache avec passion aux figures l?gendaires d’Ant?nor Firmin et de Rosalvo Bobo. On apprend beaucoup de faits sur les acteurs et les ?lections de 1957.

Que d’illusions pour certains, suivies de cruelles d?convenues! La malice comme la souplesse sont reines en politique.

Cet ouvrage est bien ?crit dans un style acad?mique.

Tranches d’histoire et pr?sidences rat?es en Ha?ti Dr Danielo St Valli?res 474 pages, ?ditions Pro.