<> de la contrebande d’armes des ?tats-Unis vers Ha?ti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les autorit?s f?d?rales am?ricaines ont observ? <> de la contrebande d’armes et de munitions des Etats-Unis vers Ha?ti. Parmi les armes saisies, figurent des pistolets, des fusils d’assaut, dont de calibre 50, capable de percer certains blindages.

<>, a d?clar? Anthony Salisbury, l’agent sp?cial en charge de Homeland Security Investigations du bureau de Miami , au Miami Herald, mercredi 17 ao?t 2022. Il a ajout? qu’il y a une augmentation de l’activit? et des saisies.

<>, a d?clar? Salisbury en conf?rence de presse.

<>, a-t-il poursuivi.

Bien que le HSI ait d?j? saisi des armes destin?es ? Ha?ti et enqu?t? sur un certain nombre d’affaires impliquant la r?gion des Cara?bes et certains pays d’Am?rique latine, M. Salisbury a insist? sur le fait que les agents f?d?raux <>.

Lors de cette conf?rence de presse des tableaux de fusils de pr?cision de qualit? militaire, de mitrailleuses ? alimentation par ceinture et de pistolets semi-automatiques saisis qui ?taient destin?s ? Ha?ti ont ?t? montr?s.

Le groupe de partenaires auquel M. Salisbury faisait r?f?rence comprend le Bureau des alcools, du tabac, des armes ? feu et des explosifs, ?galement connu sous le nom d’ATF, et le minist?re am?ricain du Commerce.

<>, a d?clar? Vernon T. Foret, directeur des op?rations sur le terrain des douanes et de la protection des fronti?res des ?tats-Unis ? Miami et au bureau de Tampa.

Parmi les armes ? destination d’Ha?ti qui ont ?t? r?cemment saisies dans le sud de la Floride, ont ?t? identifi?s des fusils d’assaut de calibre 50 de qualit? militaire, ?quip?s de balles <>, selon un haut responsable de la police ha?tienne ayant connaissance de la saisie.

Pourtant, selon cet article du Miami Herald, il est presque impossible d’arr?ter le flux de la contrebande d’armes et de munitions, selon des experts, qui citent le commerce de la drogue profond?ment enracin? en Ha?ti, les r?seaux de contrebande, la corruption syst?mique et les profits lucratifs du march? noir des armes ? feu – ainsi que les lois laxistes des ?tats-Unis sur les armes ? feu.

<>, a d?clar? Carlos A. Canino, ancien agent sp?cial charg? des bureaux locaux d’Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives ? Miami et Los Angeles.

Pour illustrer la puissance des gens impliqu?s dans le trafic d’armes et de munitions, la Miami Herald a ?voqu?, selon des rapports de police, la pr?sence d’anciens officiels venus pour r?cup?rer la cargaison d’armes et de munitions retrouv?e ? bord du navire <>, ? Port-de-Paix.

<>, peut-on lire dans cet article du Miami Herald.

La Cara?bes, destination de premier ordre

Le bureau de l’industrie et de la s?curit? du d?partement du Commerce, qui collabore avec d’autres agences f?d?rales, dont le HSI, indique que depuis 2020, environ la moiti? des enqu?tes sur les exportations d’armes ? feu se sont concentr?es dans la r?gion des Cara?bes, une destination de contrebande de premier ordre aliment?e par la demande des trafiquants de drogue et les marges de profit au march? noir des armes ? feu de fabrication am?ricaine. Les 50 % restants sont dispers?s dans d’autres r?gions du monde, toujours selon le Miami Herald.

Les armes ? feu les plus populaires pour les exportations ill?gales des ?tats-Unis sont les pistolets : le Taurus Model G2C, le Micro Draco 5.5, qui peut tirer des balles de fusil, et les Glocks 9mm. Les gilets pare-balles et les munitions sont ?galement des exportations populaires sur le march? noir.

Par exemple, en raison de la popularit? de leur marque, les pistolets Glock 9 mm peuvent se vendre entre 400 et 500 dollars l’unit? dans un magasin d’armes ? feu sous licence f?d?rale ou dans une exposition d’armes priv?e dans le sud de la Floride, mais peuvent ?tre revendus entre 2 000 et 5 000 dollars ? Saint-Thomas, dans les ?les Vierges am?ricaines, et atteindre 10 000 dollars en Jama?que, ? Trinidad ou en Ha?ti.

En Ha?ti, o? la police a saisi des centaines d’armes ces derniers mois, les fusils automatiques comme les AK-47, le Galil de fabrication isra?lienne et les fusils de qualit? militaire atteignent ?galement des prix ?lev?s. Ces derniers sont d?j? entre les mains de certains gangs, selon une personne ayant connaissance de l’armement des gangs, a indiqu? le Miami Herald.

Ces derniers mois, plusieurs personnes dont des Ha?tiens, des Am?ricano-Ha?tiens ont ?t? inculp?s pour trafic d’armes.

Roberson Alphonse

Avec Miami Herald

Local 10 News

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.