De l’importance du greffier dans le syst?me judiciaire ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a affirm? le pr?sident de l’Association nationale des greffiers ha?tiens (ANAGH) dans une interview accord?e au Nouvelliste.

Le greffier, a ajout? Me Ain? Martin, est un technicien de la proc?dure. Il est charg? d’assurer l’enr?lement des dossiers jusqu’? la mise en forme des dossiers et des jugements ainsi que leur conservation et leur archivage, a-t-il fait savoir. <>, a expliqu? Me Ain? Martin.

Il souligne que le greffier effectue une multiplicit? de t?ches qui sont, le plus souvent, m?connues du grand public. <>, a-t-il pr?cis?.

Selon le pr?sident de l’Association nationale des greffiers ha?tiens (ANAGH), les attributions administratives d?pendent directement du greffier en chef, car c’est lui qui administre l’ensemble du greffe. Il exerce un r?le d’encadrement, et est habilit? ? exercer toutes les t?ches du greffe. Ce dernier, a-t-il soulign?, est absorb? par des t?ches sp?cifiques telles que l’exercice des fonctions de gestion, d’administration et de direction.

Le greffier en chef participe conjointement avec le chef de la juridiction et le commissaire du gouvernement ? l’?laboration du fonctionnement de la juridiction (le tableau de roulement des audiences, la permanence du greffe, la comptabilit? du greffe, l’?tablissement du budget, la gestion du b?timent, etc.)

Les diff?rentes attributions administratives du greffier sont sp?cifi?es aux articles 37 et suivants le d?cret du 22 ao?t 1995 relatif ? l’organisation judiciaire, a rappel? Me Martin.

<>, a avanc? Me Ain? Martin.

Les attributions extrajudiciaires du greffier regroupent toute autre activit? qu’il exerce, ? savoir le fait pour lui d’accompagner le juge dans ses d?placements toutes les fois que la loi y fait mention, a soulign? le pr?sident de l’ANAGH.

<>, a expliqu? Me Ain? Martin.

Depuis le 12 avril dernier, les greffiers sont entr?s en gr?ve pour exiger de meilleures de conditions de travail et une augmentation salariale entrainant le dysfonctionnement de l’appareil judiciaire. Cependant, ils sont pr?ts ? lever la gr?ve si le gouvernement accepte de leur accorder une carte de d?bit avec une disponibilit? de 12 500 gourdes. Ce ? quoi le gouvernement n’entend pas souscrire…