Décès de 16 des 17 membres d’une famille: la thèse de l’intoxication au monoxyde de carbone privilégiée par les autorités

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Décès de 16 des 17 membres d’une famille à Seguin: la thèse de l’intoxication au monoxyde de carbone comme principale cause est privilégiée par les autorités

Après la nouvelle du décès de 16 des 17 membres d’une famille dans le quartier de Seguin, commune de Marigot, une délégation composée du Commissaire du gouvernement de Jacmel Pierrre Wilner Dormevil, du juge de paix Paul Émile Pen, du Dr. Djemina Deshommes en tête d’une équipe de la santé publique, de policiers du SDPJ et de l’UDMO, a été dépêchée sur les lieux. Dans une note envoyée à Juno7, Pierre Michel Lafontant, délégué départemental du Sud-Est, a présenté le rapport sur le drame, soulignant que les autorités sanitaires ont privilégié la thèse de l’intoxication au monoxyde de carbone comme la principale cause du décès des 16 personnes.

“Le Dr. Djemina Deshommes, après une analyse minutieuse de la scène et de l’environnement, a privilégié la thèse de l’intoxication au monoxyde de carbone comme la principale cause de ces décès. Les corps étaient retrouvés dans différentes positions, certains face contre terre, d’autres dos contre le sol, et deux en position assise appuyés à un lit”, lit-on dans cette note.

Toutefois, une enquête approfondie est recommandée pour déterminer les circonstances exactes de cet événement tragique qui soulève des préoccupations, a souligné le rapport.

Après le constat légal du juge de paix Paul Émile Pen, il a ordonné au CASEC de la zone de remettre les corps aux membres de leur famille. Les victimes sont huit hommes, cinq femmes (une d’entre elles est enceinte), deux petits garçons et une petite fille.

Par ailleurs, le survivant Jacques Peterson a été transféré par hélicoptère à l’hôpital de Mirebalais. Selon les informations du centre de santé de Seguin, il présentait une saturation de 62, indiquant un manque d’oxygène, a rapporté la Délégation départementale du Sud-Est.

Rappelons que ces personnes ont été retrouvées mortes très tôt ce lundi 19 février 2024 dans des circonstances troublantes. Selon les informations dont le délégué départemental du Sud-Est, Pierre Michel Lafontant a confiées ce lundi matin à Juno7, ces personnes venaient de participer aux funérailles d’une femme mariée.

Les noms des 16 victimes

Odilon Louis Jacques
Getha Tida
Gervens Louis Jacques
Toutou Tima
Meristil Pierre
Sonia Delmo
Gesner Petit-Jean Jacques
Nerlande Bellevue
Vladimir Petit Jean- Jacques
Gerson Jean- Jacques
Rosemène Petit Jean- Jacques
Déborab Petit Jean-Jacques
Réginald Saintiche
Michaël Petit Jean-Jacques
Noël Wigens
Evenson Petit Jean-Jacques

À lire aussi :

Le DG Frantz Elbé dément formellement les rumeurs de délocalisation de la base de BOID