Demandes de passeport: de plus en plus d’affluence au service de l’Immigration et de l’Emigration

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Devant les locaux de l’Immigration, un camion de police est stationn?. Les agents restent vigilants afin d’?viter tout d?rapage. ? l’entr?e, sous un soleil de plomb, les gens se massent dans de longues files d’attente. Ces gens, explique un agent de s?curit?, sont des personnes qui b?n?ficient des services d’une agence de voyages. Dans la file d’attente, pas de consid?ration. Enfants en bas ?ge, ?coliers en uniforme, personnes ?g?es, personnes ? mobilit? r?duite re?oivent tous les m?mes traitements. Les gens se bousculent, ? la sortie comme ? l’entr?e. Derri?re les grilles, des agents citent les noms des personnes qui doivent entrer pour remplir les formalit?s auxquelles elles sont soumises. <>, conseille quelqu’un qui se pr?sente comme un <> ? une jeune fille. Un jeune homme en sueur tente de passer ? travers la foule. <>, l?che-t-il. Seuls les agents et les personnes dont les noms sont cit?s ont acc?s ? l’int?rieur. <>, vocif?re un agent de s?curit? ? notre vue. Un autre jeune homme, dans la ligne, raconte qu’il va tenir <> pour avoir son passeport. <>, affirme-t-il, se r?jouissant d’avoir d?j? un sponsor pour l’aider dans le processus.

Dans le couloir menant au hall du b?timent, un brouhaha r?gne. Le va-et-vient s’intensifie, alors que d’autres discutent avec <>, passent des appels ou tout simplement se plaignent de leur sort. Dans le grand hall, d’un c?t?, une autre file d’attente se forme. L’une des personnes de la file d’attente confie que <>. Elle regroupe des gens b?n?ficiant des services d’une m?me agence, dit-il. Ils vont faire le d?p?t des pi?ces en passant par une porte moins encombrante. De l’autre c?t?, certains, lass?s par une longue attente, s’impatientent. Des enfants, moins fatigu?s, jouent malgr? la chaleur qui r?gne dans le local encombr?.

Au service de livraison, la ligne n’avance pas. Les personnes pr?sentes ne veulent pas faire de commentaire au journal. <>, fustige un homme visiblement m?content. M?me constat au service d’urgence. Un homme et une femme, se pr?sentant comme fr?re et soeur, originaire de Carrefour exposent : <> Les deux avouent qu’ils ont d?j? un sponsor aux Etats-Unis, mais n’ont pas de passeport. <>.

Un peu en retrait, accompagn? de trois enfants, un jeune homme souriant, l’air satisfait, confie au journal : <>

? l’?tage, au service de d?p?t, l’ambiance est la m?me. Les agents de s?curit?, accompagn?s de policiers, gardent l’entr?e. Seuls ceux accompagn?s d’un employ? de l’institution ou d’un policier en uniforme ont l’autorisation d’y rentrer. Les autres doivent rejoindre la file d’attente.

Faire un passeport en ce moment pr?sente de vraies difficult?s. <>, explique un employ? requ?rant l’anonymat. Pour contourner les difficult?s, dcertains s’offrent les services d’un <> qui leur facilite l’acc?s. D?pendamment de l’?tat du dossier, les frais peuvent varier entre 15 000 et 25 000 gourdes.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.