Des allies d’Ariel Henry denoncent la degradation de la situation du pays

The content originally appeared on: Le Nouvelliste


Alors qu’ils dirigent le pays de concert avec le Premier ministre a travers leurs representants au sein du gouvernement, des signataires de l’accord du 11 septembre critiquent la mauvaise gestion d’Ariel Henry et la degradation de la situation du pays. Dans une note de presse publiee le jeudi 3 mars 2021, les allies du chef de la Primature le mettent en garde contre la formation sans consensus d’un Conseil electoral provisoire et le remplacement des juges a la Cour de cassation…

<>, ont dit constater les signataires de l’accord du 11 septembre.

Dans cette note de presse, les allies du Premier ministre critiquent la mauvaise gestion du pays faite par ce dernier comme s’ils n’etaient pas membres du gouvernement. <>, ont-il fulmine.

<>, ont fait remarquer les allies du Premier ministre dans cette note de presse dont Le Nouvelliste a eu authentification de la part d’Emmanuel Menard de la Force louverturienne reformiste et de Nenel Cassy du Secteur democratique et populaire.

Ces signataires de l’accord du 11 septembre <>.

Si avant Ariel Henry devait convaincre les secteurs concernes a designer des membres au Conseil electoral provisoire, aujourd’hui, le plus important pour le Premier ministre, c’est de rendre fonctionnelle la Cour de cassation devant laquelle le CEP doit preter serment avant d’entrer en fonction. <>, avait confie au Nouvelliste la semaine derniere un haut cadre de la fonction publique, proche du Premier ministre.