Des bandits armes mis en deroute par la PNH a Croix-des-Bouquets, Delmas et aux Coteaux

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les bandits armes n’ont pas eu un paisible week-end. Des agents de la Police nationale d’Haiti (PNH) ont mis en deroute des malfrats a Croix-des-Bouquets, Delmas et aux Coteaux. Vendredi, des membres du gang denomme 400 Mawozo ont bute contre un check-point de la police. Selon le porte-parole Garry Desrosiers, qui intervenait sur Magik9, ces bandits armes ont fait feu sur les policiers qui ont riposte. <>, a fait savoir Garry Desrosiers. Le porte-parole n’etait pas en mesure de confirmer si le chef de gang Lanmo san jou etait present ou etait blesse dans cet affrontement.

Plus loin, Desrosiers a indique qu’un bandit a ete stoppe par la police a Delmas, dimanche dernier. La victime se trouvait, avec deux autres bandits, a bord d’un vehicule de marque Chevrolet, modele Colorado, immatricule IT 06985. Selon le porte-parole, ce vehicule appartient a l’ONG Food for the poor et a ete vole lors de l’enlevement d’un employe de l’institution en octobre dernier. <>, a detaille l’inspecteur Desrosiers.

Le parquet de Coteaux et des agents de l’UDMO ont mene une operation pour liberer une sexagenaire qui etait sequestree a Sinai (Roche-a-Bateau). Selon le commissaire du gouvernement Jean Juner Zamy, trois bandits ont ete tues dans des echanges de tirs avec la police. <>, a fait savoir le chef du parquet.

Le phenomene de l’insecurite tend a prendre de l’ampleur dans la cote sud d’Haiti. Selon le chef du parquet des Coteaux, certains malfrats qui opereraient a Port-au-Prince prennent refuge dans les endroits recules de cette region du departement du Sud et rendent la vie dure aux paisibles paysans. <>, a confie Me Jean Juner Zamy, qui a assure que le parquet qu’il dirige est mobilise pour retablir la paix dans la juridiction.