Des coups d’epee dans l’eau

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pour une seconde fois, le Premier ministre Ariel Henry n’a pas repondu a l’invitation du Senat ou du moins du tiers du Senat autour du phenomene de l’insecurite et de l’echec de la tentative de pourparlers sur les differents accords sur la crise a laquelle fait face le pays. Le chef du gouvernement n’avait pas repondu a la premiere invitation qui lui avait ete adressee par le president du tiers du Senat, Joseph Lambert, le 9 mars du mois en cours.

Si la premiere fois le Premier ministre Ariel Henry avait evoque son voyage au Chili, cette fois-ci il a tout simplement ignore l’invitation du Senat. Celui-ci comme un chien edente ne fait que constater l’echec de son initiative de rencontrer le Premier ministre. En temps normal, les senateurs passeraient a une autre etape. Ils interpelleraient le chef du gouvernement et son cabinet. La seance se terminerait par un vote de censure ou un vote de confiance. Etant ampute de deux tiers de ses membres, le Senat n’est que l’ombre de lui-meme. Il ne detient qu’un pouvoir symbolique.

Avant d’inviter le Premier ministre au Parlement, le senateur Lambert avait constate la fin de service du Premier ministre a partir du 7 fevrier 2022, date marquant, pour certains, la fin du mandat de 5 ans du president Jovenel Moise. Joseph Lambert avait meme ecrit a la Cour superieure des comptes et du contentieux administratifs pour lui notifier qu’Ariel Henry est un Premier ministre demissionnaire. En tant que tel, il ne fait que liquider les affaires courantes.

On n’ignore quelle suite la CSCCA a donne a la demarche du president du Senat Joseph Lambert. On constate cependant que le Premier ministre est toujours a son poste et continue d’engager l’Etat.

Loin de se laisser decourager, le senateur Joseph Lambert a envoye une nouvelle correspondance ce jeudi au Premier ministre Ariel Henry l’invitant a une nouvelle rencontre au Senat le lundi 21 mars 2022. Le chef du gouvernement, dans la realite, n’a pas d’entree au Senat vu qu’il n’avait pas ete ratifie par le Parlement qui est pour l’instant dysfonctionnel. Si Ariel Henry avait ete choisi par le president Jovenel Moise, avant son assassinat, on se rappelle que c’est la communaute internationale, a travers le Core Group, qui avait decide de l’installation du Premier ministre.

Faute de rencontrer le Premier ministre Ariel Henry, ce jeudi, Joseph Lambert a recu au Senat de la Republique l’ancien candidat a la presidence Clarens Renois. Avant le leader du parti UNIR, d’autres acteurs politiques avaient defile au Senat.

C’est vrai que de multiples rencontres se sont tenues entre des acteurs haitiens ou encore entre des protagonistes haitiens et des representants de la communaute internationale, nous sommes encore loin des pourparlers pouvant aider a une vraie sortie de crise. Si dans les medias ou encore sur les reseaux les protagonistes de la crise affirment leur volonte de trouver une issue a la crise, dans les faits, ils se montrent confortables avec la situation actuelle.

Entre-temps, les problemes auxquels la population haitienne fait face au quotidien, notamment le kidnapping, la cherte de la vie, le dysfonctionnement des hopitaux publics, la degradation des infrastructures publiques, s’aggravent. En depit de la gravite de la situation, les secteurs organises de la societe ne comprennent pas encore qu’ils doivent se mettre ensemble pour sortir le pays de l’impasse. Le Premier ministre Ariel Henry et ses allies, de leur cote, refusent d’admettre qu’ils n’ont pas de solution a la crise.