Des directeurs d’?coles de Delmas et Tabarre s’entendent pour la reprise scolaire le 7 novembre

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La rentr?e des classes est en passe d’?tre effective ? Delmas et Tabarre le 7 novembre. C’est le voeu de l’Association des ?coles Delmas Tabarre. Paralys?e depuis plus d’un mois ? cause de la crise de carburant, des directeurs d’?coles de ces deux communes limitrophes s’entendent pour la reprise des activit?s scolaires.

En conf?rence de presse ce jeudi 3 novembre, Fanfan Patrick montre la n?cessit? pour la reprise de l’?cole le lundi 7 novembre, tout en rappelant que l’association n’est pas contre la revendication d’aucune couche de la soci?t?.

“L’?cole repr?sente la base de d?veloppement dans une soci?t?. En absence de l’?cole, l’immortalit? triomphe. L’?cole repr?sente l’arme id?ale pour le changement de la soci?t?. M?me en temps de guerre, l’?cole est toujours ?pargn?e”, a relativis? Fanfan Patrick.

L’association dit constater que durant les dix derni?res ann?es, les innocents font les frais. “En quoi les ?coliers sont-ils responsables de cette crise qui bouleverse le pays? Ils ne cessent d’?tre victimes”, a not? le directeur d’?cole. Lui qui croit que le droit ? l’?ducation bafou? aura des cons?quences graves sur l’avenir du pays. Fanfan Patrick ne voit pas la bonne volont? de l’?tat afin de freiner cette d?rive.

“Il existe 20 mille ?coles priv?es et 150 mille enseignants, 3 millions d’?l?ves, 60 mille employ?s qui sont touch?s. C’est la responsabilit? de l’?tat de cr?er les conditions de travail pour les citoyens”, a rappel? Fanfan Patrick qui invite les autorit?s ? assurer la s?curit? des ?coliers dans les rues et enjoint le gouvernement de statuer sur la question de carburant. Fanfan Patrick invite par ailleurs le SNGRS, le MTPC, le CNE, les mairies de commencer ? assainir les rues.

Le MENFP rencontre la communaut? ?ducative

Selon un compte-rendu du minist?re de l’?ducation nationale et de la Formation professionnelle, une rencontre s’est tenue, le vendredi 28 octobre ?coul? autour du fonctionnement des ?coles ? travers le pays. Cette r?union pr?sid?e par le titulaire du MENFP, Nesmy Manigat a r?uni 72 responsables d’organisations oeuvrant dans le secteur ?ducatif. Des syndicats d’enseignants aux associations de directeurs d’?coles, de parents, en passant par les associations socio-professionnelles, d’ONG, de partenaires techniques et financiers, tous ont r?pondu ? l’invitation du minist?re, ? travers l’Office nationale du partenariat en ?ducation (ONAPE). Le directeur du Fonds national de l’?ducation (FNE), Jean Ronald Joseph a pris part ? cette rencontre.

Le num?ro un du MENFP, le professeur Nesmy MANIGAT, a soulign? que cette rencontre avec des partenaires cl?s du secteur ?ducatif s’inscrit dans la continuit? des actions engag?es depuis plusieurs semaines pour le retour des enfants en salle de classe.

“Le minist?re a travaill? inlassablement sur le terrain, avec les directeurs d?partementaux d’?ducation afin de sensibiliser la communaut? ?ducative sur l’importance de l’?cole et du droit ? l’?ducation et sur la n?cessit? de poursuivre les apprentissages au b?n?fice des enfants et du pays”, a inform? Nesmy Manigat soulignant qu’il s’agit de pr?senter, d’une part, le bilan de ces actions et de se mettre ? l’?coute, d’autre part, de tous les acteurs sur leur compr?hension du retour des enfants en salle de classe et des recommandations et propositions pour y arriver.

“La question de l’?cole, le droit ? l’?ducation sont des sujets d’int?r?ts communs, publics, qui doivent interpeller l’ensemble des acteurs de la soci?t? afin de prot?ger l’?cole, et les droits de nos enfants de continuer d’apprendre en toutes circonstances, a indiqu? le ministre Manigat. L’?cole doit ?tre au-dessus des clivages et jouer son r?le en aidant au vivre-ensemble et ? la paix, selon lui.

D’autres rencontres suivront, sous peu, a indiqu? le ministre de l’?ducation nationale afin de poursuivre la concertation au b?n?fice de l’?cole et des int?r?ts de nos enfants.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.