Des kidnappeurs tuent et ecument Port-au-Prince en toute impunite

Ce lundi a la matinale de Magik 9, aucune interview n’etait possible avec Chrislande Lafaille. La jeune femme, entre sanglots et cris, ruminait un mot, une supplication. <>, plaidait la jeune femme dont l’univers s’est effondre, hier dimanche. Son pere, Sylner Lafaille, 60 ans, a mortellement ete blesse par balle sur les parvis de la premiere eglise baptiste de Port-au-Prince en s’opposant au kidnapping de sa femme, Marie Marthe Laurent Lafaille. <>, s’est demande Chrislande Lafaille, restee chez elle, qui ne pouvait savoir que l’assemblee religieuse frequentee par ses parents depuis des lustres serait la cible des kidnappeurs qui ecument les rues de Port-au-Prince en toute impunite.

Les kidnappeurs, a bord d’une Nissan Patrol immatriculee Service de l’Etat (SE), etaient en faction, epiaient, attendaient le moment de frapper. <>, a confie a radio Kiskeya le pasteur Aly Loubert, blesse a la tete et au bras par des congeneres qui tentaient de fuir les feux de l’enfer dechaines sur le parvis de l’une des plus vieilles eglises d’Haiti, situee a un jet de pierre du Palais national, du grand complexe de la cite administrative et de la prison civile de la capitale.

<>, a confie l’homme d’Eglise qui avait tenu a poursuivre le culte. <>, a rappele le pasteur Loubert dont la congregation a recu le soutien de la Federation protestante d’Haiti qui a fustige la perpetration d’un <> et denonce << la recrudescence du phenomene de l'insecurite. <>, a indique le pasteur Aly Loubert. La revolte, la colere ont gronde ce lundi a Bois-Verna et a Lalue ou des barricades de pneus enflammes ont ete erigees ce lundi pour exiger la liberation de Sebastien Sainvil, kidnappe devant chez lui vendredi soir par des individus lourdement armes qui circulaient a bord d’un pickup JMC.

Le jeune homme, vendredi, autour de 8 heures du soir, rentrait chez lui, a la rue Robin. Arrive a destination, il est descendu de son vehicule pour ouvrir la barriere de son domicile. C’est a ce moment qu’il a ete enleve. Le pere de la victime, le professeur Sainvil, homme serviable, a enseigne la philosophie a des generations d’ecoliers haitiens dans des lycees et ecoles privees de Port-au-Prince. Sebastien Sainvil a ete libere ce lundi 27 septembre.

Un peu plus bas, a deux minutes en voiture, a l’avenue Charles Sumner, des employes de la direction du budget du ministere de l’Economie et des Finances ont a nouveau battu le pave pour exiger la liberation de Mackenley Mogene. Ce cadre, enleve jeudi soir, ainsi que son frere, le Dr Herby Lafrance, ont ete aussi liberes ce lundi.

A Hinche, dans le Plateau central et aux Cayes, il y a des protestations liees a ces cas de kidnapping. Le journal a appris qu’une jeune femme, Bibiana Belizaire, a ete enlevee le meme jour, au meme lieu, alors qu’elle faisait la queue pour avoir un peu de carburant a Turgeau, non loin de l’eglise St-Louis Roi de France jeudi. Le telephone de l’une des victimes a ete geolocalise a << Village-de-Dieu, lieu tristement celebre de sequestration ou en mars dernier ont peri cinq agents du GIPNH (Swat) dont les cadavres, non recuperes par la Police nationale d'Haiti, ont servi de trophees a ce gang. Entre jeudi et vendredi soir, le journal a appris le kidnapping d'au moins onze personnes. L'une d'elles, la journaliste Frantzie Simeon, a ete liberee samedi.

Le Nouvelliste n’a pas encore d’informations sur la situation d’un homme et d’une femme kidnappes jeudi dernier. Les ravisseurs ont laisse dans le vehicule un enfant en bas age qui etait avec ces deux victimes, a confie notre source. Le meme jour, jeudi, dans l’apres-midi, a Martissant, trois personnes ont ete kidnappees, dont la mere d’un celebre chanteur de compas de la nouvelle generation.

Selon notre source, ces trois cas de kidnapping, a Martissant, zone de non-droit, ont ete perpetres separement. Vendredi, deux employees d’une entreprise privee manquent a l’appel. <>, avait rapporte une source interrogee par le journal vendredi.

Au moment ou les kidnappeurs, en mode razzia, ecument les rues drapees d’effroi a la nuit tombee, la PNH a indique qu’elle quadrillait les rues. <>, a tweete la police nationale, samedi, en debut de soiree. <>, selon ce tweet.

<>, a indique la PNH. Ce lundi, probleme de reglage ou non, a 7 heures 42 a.m, le 122 n’etait pas joignable. Entre-temps, le Premier ministre, le Dr Ariel Henry, a annule une conference prevue ce lundi, a visite l’Ecole de la magistrature, a parle de tourisme a l’occasion de la Journee mondiale du tourisme. <>, a tweete le Premier ministre d’Haiti, classe dans la categorie 4 des pays ou il ne faut pas voyager, pays ou des voisins discutent de sa <> sur fond de crise migratoire provoquee par un exode d’Haitiens en Republique dominicaine, Panama, Costa Rica et aux Etats-Unis. Cette nouvelle flambee de kidnappings intervient apres deux mois de guerre entre deux gangs rivaux a l’entree sud de Port-au-Prince. De jour comme de nuit, pour consolider leurs positions, ils se sont affrontes a l’arme automatique.

Roberson Alphonse