Des milliers de J?r?miens d?filent contre la chert? de la vie

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pour cette troisi?me journ?e de mobilisation, des milliers de manifestants ont march? dans les rues de la ville de J?r?mie, ce lundi 12 septembre, pour protester contre l’ins?curit?, la flamb?e des prix des produits alimentaires, la raret? et la hausse des prix du carburant et exiger encore une fois la d?mission du Premier ministre Ariel Henry.

Pour les manifestants, aucun dialogue n’est possible avec Ariel Henry au pouvoir. De son c?t?, dans son adresse ? la nation ce lundi, le Premier ministre, promet de redresser les choses avec certaines mesures, dont la r?vision du prix de l’essence ? la hausse, qui devrait, selon lui, faciliter la disponibilit? des produits p?troliers ? la pompe, une annonce qui a soulev? la col?re de la population J?r?mienne.

<>, a scand? un jeune manifestant, inquiet de la flamb?e des prix des produits de premi?re n?cessit? sur le march?.

<>, temp?te une ?tudiante au micro des journalistes.

Parall?lement la police grand’anselaise s’est f?licit?e du bon d?roulement de cette journ?e de manifestation. D’apr?s le porte-parole de l’institution polici?re de la r?gion, M. Alex Legagneur, ? part des incidents mineurs, la police n’a proc?d? ? aucune interpellation, et aucun bless? n’a ?t? enregistr?.

Les manifestants, qui ont parcouru plusieurs art?res de la ville, munis de pancartes et de branches d’arbres, ont donn? rendez-vous pour demain, pour une autre journ?e de protestations.

? noter que, lors de cette troisi?me journ?e, les manifestants ont entrepos? des containers au milieu des routes, paralysant ainsi la circulation des v?hicules dans plusieurs quartiers. T?t dans la matin?e, des d?tonations d’armes lourdes ont retenti un peu partout dans la ville. Le commerce et les banques ont ?t? compl?tement paralys?s durant toute la matin?e.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.