Des milliers de manifestants dans les rues ce 29 mars contre l’insecurite

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pour dire non a l’insecurite et non a la proliferation des cas d’enlevement, des milliers de manifestants ont gagne les rues de la capitale ce mardi 29 mars. La marche a ete lancee par le <> et endossee par de nombreuses organisations politiques. Jeunes, moins jeunes et figures politiques connues de l’ancienne opposition a Jovenel Moise ont ete remarques sur le bitume. Sur les pancartes et banderoles sont indiques des messages denoncant l’insecurite et critiquant l’administration du Premier ministre Ariel Henry.

De l’avis d’Edouard Paultre du CONANE, le locataire de la Primature montre son incapacite a assurer la securite de la population. <>, a-t-il assene. Edouard Paultre a appele la population a affronter et a vaincre la peur.

Francoise s’est etablie en Haiti depuis 35 ans. Comme tous ceux qui ont marche ce mardi, elle croit que les choses doivent changer. <>, a-t-elle declare. Pour sa part, l’ancien ministre de la Justice Lucmane Delille croit que la mobilisation citoyenne est indispensable a la recherche d’une solution a l’insecurite. <>, a-t-il avance.

Plusieurs partis politiques dont UNIR-Haiti et le Rassemblement des democrates nationaux progressistes (RDNP) ont endosse la marche du mardi 29 mars. Present sur le macadam, le secretaire general du RDNP, Eric Jean-Baptiste, a appele la population a s’exprimer afin que sa voix puisse parvenir aux oreilles des autorites. <>, a fait savoir M. Jean Baptiste.

La manifestation a demarre a la rue Capois. Les protestataires ont ensuite arpente l’avenue John Brown, la route de Nazon, la route de Delmas, birfurque a Delmas 32 avant de cloturer la marche au Champ de Mars. Contacte par Le Nouvelliste en fin d’apres-midi, le responsable du Collectif 4 decembre, Jean Robert Argant, a fait part de sa satisfaction en raison de la reussite de la marche. <>, a argumente M. Argant.

Au tout debut de la marche, l’ancien senateur Steeven Benoit, Premier ministre elu de l’accord de Montana, a ete chahute par des manifestants. L’ancien parlementaire a du quitter le cortege. Sur Twitter, il a presente une version differente, affirmant que les militants etaient tres heureux de le voir. <>, peut-on lire sur son compte twitter. En entrevue avec le journal, Jean Robert Argant a deplore l’incident qui a implique le senateur Benoit. <>, a declare Jean Robert Argant.

Les activites ont ete au point mort dans la capitale ce mardi. En prevision de la marche, plusieurs ecoles ont ferme leurs portes. Les transports en commun ont fonctionne au ralenti. Toutefois des banques, des maisons de transferts et certains supermarches ont pu ouvrir leurs portes. Parallelement, des manifestations ont egalement eu lieu dans des departements du grand Sud, coupes du reste du pays a cause de la guerre des gangs au niveau de Martissant. Aux Cayes, un avion a ete incendie par des manifestants en furie qui ont envahi la piste de l’aeroport Antoine Simon des Cayes. Un mort et plusieurs blesses ont ete enregistres dans ce departement.