Des Parquetiers condamnent les actes de brutalité exercés sur le Commissaire du Gouvernement du Cap-Haïtien

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Des Parquetiers de Fort-Liberté, de la Grande-Rivière du Nord et celui de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien condamnent les actes de brutalité exercés sur le Commissaire du Gouvernement du Cap-Haïtien.

À travers une note de solidarité en date du 14 février 2024 portant les signatures des Maîtres Eno Zephrin, Dominique Bathelemy, Phel Ygues Casimir, les Parquets près les Tribunaux de Première Instance de Fort-Liberté, de la Grande-Rivière du Nord et celui de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien condamnent et dénoncent les actes de brutalité et de maltraitance les plus atroces exercés sur la personne du Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien, Me Charles Edouard Durand dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 février 2024, par des agents de la Police de l’Unité spécialisée UDMO Nord.

Soulignant avoir donné le bénéfice du doute au Directeur départemental Nord de la PNH, le Commissaire Divisionnaire Fred Joseph en déclarant qu’il n’est pas l’instigateur de cet acte cruel et barbare, les Parquets signataires de la note font remarquer au DDN que les agissements de ces Policiers ne constituent pas un acte nécessitant une simple sanction disciplinaire, pouvant être traité au sein de l’institution policière.Les parquetiers estiment qu’il est de la responsabilité du Directeur départemental Nord de la PNH d’identifier et de mettre les policiers concernés, à la disposition de la justice pour les suites de droit.

Exprimant leur solidarité avec leur homologue, les Commissaires de ces Parquets soulignent que si dans les 24 heures qui suivent la date de la publication de la note, les policiers ne sont pas mis à la disposition de la justice, les Parquets près les Tribunaux de Première Instance de Fort-Liberté, de la Grande-Rivière du Nord, du Cap-Haïtien y compris celui de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien observeront un arrêt de travail en vue d’éxiger, le départ immédiat et sans condition du Directeur départemental Nord de la PNH.

À lire aussi :

MMSS – Rencontre à Washington : Un haut cadre de la police kényane retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel