Des pr?tres ?piscopaliens appellent ? la d?mission des membres du Comit? permanent de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les pr?tres seniors Kesner Ajax, Joseph Mathieu Brutus, Dr. Frantz J. Cass?us, Joseph Tancrel Di?gue, dans une lettre ouverte en date du 24 ao?t en cours, invite le Comit? permanent de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti ? se retirer face au scandale de trafic d’armes dans laquelle l’institution est emp?tr?e.

“Nous soussign?s, pr?tres s?niors de l’Eglise Episcopale D’Ha?ti, support?s par une bonne partie du Clerg? dans le cadre de cette initiative, vous faisons parvenir cette correspondance et vous exhortons ? agir en cons?quence pour le bien de l’Eglise, dont l’analyse qui suit d?voile sa d?g?n?rescence morale et spirituelle”, ?crivent les signataires de la lettre. “…nous demandons formellement que le CP se retire de la gestion de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti dans un d?lai raisonnable, afin de permettre ? d’autres membres du Clerg? et la?cs non impliqu?s dans le scandale de conduire le dossier avec plus de cr?dibilit? et de neutralit? pour faciliter le travail de la police judiciaire et de la justice. Il existe un principe qui dit que <>, poursuivent-ils.

Selon la lettre, l’?glise ?piscopale d’Ha?ti vit une crise sans pr?c?dent depuis sa fondation en Ha?ti en 1862. Une situation qui, d’apr?s les pr?tres signataires, met en danger son existence en tant que communaut? de foi au service de toute la population ha?tienne, dans les secteurs de l’?ducation, de la sant?, de l’agriculture, et de la culture. Ils estiment par ailleurs que le Comit? permanent (CP), autorit? eccl?siastique en absence d’un ?v?que, n’a pas su g?rer en bon intendant les int?r?ts de l’?glise. “Incapable de bien ?valuer le danger qui menace l’?glise et ses institutions, le Pr?sident du CP continue de signer les documents officiels au nom de l’?glise tandis que le Secr?taire ?x?cutif, mis en cause, a ?t? abandonn?”, regrettent les pr?tres s?niors de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti.

Dans ce sens, rappellent-ils, il est toujours recommand? que des responsables en poste dans une institution, mise en cause pour une faute grave durant leur gestion, se mettent ? l’?cart, afin de permettre aux instances concern?es de faire la lumi?re sur ce qui leur est reproch?.

“Au nom de l’honneur et de la n?cessit? pour les membres actuels du CP de confirmer leur r?probation de ce qui s’est pass?, il y a lieu pour eux de se d?mettre de leurs fonctions, afin de permettre que la lumi?re soit faite en toute transparence dans ce dossier, compte tenu de la gravit? des faits”, souligne la lettre.

Une telle initiative, croient les signataires, aiderait l’?glise ?piscopale d’Ha?ti ? s’en remettre graduellement, ? travers un nouveau Comit?, lui permettant de retrouver sa cr?dibilit?. Cette initiative est support?e par une trentaine d’autres pr?tres du Clerg?.

Cette lettre des pr?tres s?niors de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti appelant ? la d?mission les membres du Comit? permanent de l’institution est publi?e suite ? l’arrestation du comptable de l’institution, Jean Gilles Jean Mary, en date du mardi 23 ao?t 2022, par des agents de la Direction centrale de la Police judiciaire. Il est accus? d’avoir sign? plusieurs documents de 2017 ? 2021 autorisant le d?caissement de fonds ? partir du compte de l’Eglise Episcopale sur le compte d’un trafiquant d’armes international, recherch? par la DCPJ.

Toujours dans le cadre de cette affaire, le p?re Frantz Cole a ?t? ?galement arr?t? par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) <>.

La commissionnaire en douane Gina J.L Rolls, charg?e de recevoir au nom de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti ? la douane de Port-au-Prince le container dans lequel se retrouvaient des armes et des munitions, est aussi sous les verrous.

18 armes automatiques dont 6 AK-47, des Galil et des M-4, un fusil calibre 12, quatre ? six armes de poing, presque 20 000 cartouches, 120 chargeurs d’armes de diff?rents calibres ont ?t? retrouv?s dans le container en question.

D’autres cadres de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti sont dans le viseur de la police et de la justice dans le cadre de cette affaire.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.