Dysfonctionnement des ?coles, le cri d’exasp?ration de l’Association professionnelle d’?coles priv?es

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Invit?e de Panel Magik, la matinale de radio Magik 9, le vendredi 28 octobre 2022, la pr?sidente de l’Association professionnelle d’?coles priv?es (APEP) n’a pas cach? son indignation par rapport au dysfonctionnement des ?coles dans le pays.

Rapportant la position de l’association qu’elle pr?side, Marie Margueritte B. Cl?ri? s’est montr?e exasp?r?e face au <> des autorit?s, mais aussi des diff?rentes couches de la soci?t? qui restent bouche b?e alors que les portes des ?coles restent ferm?es sur tout le territoire national.

<>, d?nonce madame Cl?ri? pour qui l’?ducation devrait ?tre la priorit? des priorit?s dans le pays.

Aux politiciens de l’opposition politique, Marie Marguerite B. Cl?ri? les appelle ? une prise de conscience. <>, indique-t-elle. <>, poursuit-elle.

La pr?sidente de l’APEP d?nonce le fait que visiblement l’?ducation en Ha?ti soit secondaire. <>, soutient Cl?ri?. <>, ajoute-t-elle, tout en regrettant que l’?cole soit d?labr?e en Ha?ti, ce qui est injuste, irresponsable et inacceptable selon elle.

Si certains pensent que la rentr?e des classes doit ?tre effective pour tous les enfants de la R?publique ? la fois, Marie Margueritte B. Cl?ri? pense qu’il s’agit l? d’un raisonnement suicidaire. <>, pr?conise-t-elle.

<>, soutient Marie Margueritte B. Cl?ri?. <>, dit-elle.

Un retour ? la normale selon Marie Margueritte B. Cl?ri? doit in?vitablement passer par le d?blocage du terminal de Varreux, mais aussi par une r?vision ? la baisse des prix des produits p?troliers.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.