Éblouissante performance du groupe Zafem lors du gala de Noël au Centre de Convention El Rancho

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Un gala de Noël éblouissant offert par la formation musicale Zafem au Centre de Convention El Rancho.

Le groupe Zafem emmené par le maestro Dener Ceide et le chanteur Reginald Cangé a donné dans la nuit du 25 au 26 décembre 2023 sa dernière des deux performances dans la capitale haïtienne. La jeune formation musicale tant appréciée par le public a livré un show spectaculaire qui a ravi l’assistance du Centre de Convention El Rancho lors de ce gala de Noël. Pendant environ trois heures, la bande à Dener Ceide a offert aux spectateurs présents et à ceux qui suivaient à travers le live Facebook un moment de ferveur qui sans doute sera inoubliable pour les port-au-princiens. Zafem “fè zafè l” dans un espace bondé où le prix du billet était de 80 dollars américains.

Tout a commencé vers 9 heures du soir lorsque les gens dans une longue file d’attente ont commencé à se défiler sur le tapis rouge pour prendre place dans l’enceinte du Centre de Convention El Rancho. Pendant environ trois heures, les organisateurs avec une logistique et un dispositif de sécurité bien mis en place ont accueilli une assistance assoiffée de danser Zafem pour la première fois à Port-au-Prince, une capitale qui fait face à des actes de banditisme et aux violences des gangs dans les quartiers populaires.

Malgré le contexte sociopolitique et la situation sécuritaire difficile du pays, les gens ont bravé le danger pour se réunir au Centre de Convention El Rancho. Un signe qui montre que la population haïtienne veut retrouver ses années d’antan qui rappellent les bons moments d’Haïti.

Une fois arrivée à l’intérieur du Centre de Convention El Rancho, les gens avaient la possibilité de faire des photos entre amis, en famille et de discuter entre eux dans un espace bien décoré qui a brillé de mille feux avec des projecteurs qui balaient la scène ainsi que des ampoules qui illuminent la scène de façon spectaculaire et sans oublier un écran géant installé au fond de la scène.Après de longues heures d’attente, Zafem est arrivé sur scène à minuit pile après l’animation de DJ Kemissa.

Une prestation digne d’un gala de Noël

Après une séance de chorégraphie, les musiciens ont atterri sur la scène du Centre de Convention El Rancho pour conquérir le cœur du public. Reginald Cangé égal à lui-même a démarré la soirée par une interprétation de la chanson “Lè m pa wè solèy la” de Jean-Michel Daudier, un morceau qui fait référence à l’album LAS (Lalin ak Solèy).

Après le choix de ce morceau, Reginald Cangé a enchaîné avec d’autres interprétations dont “Antann pou n antann nou” de Coupé Cloué et “Ankò Ankò” de Jacqueline Denis et Zeklè. Après ces interprétations, la formation musicale a continué à passer le turbo avec “Lalin ak Solèy”, titre éponyme de son dernier album. Ce morceau a fait vibrer la salle sous les animations de l’expérimenté Reginald Cangé souvent appelé Pè las.

À regarder Zafem, on dirait que le groupe cachait cette prestation depuis plusieurs mois pour l’offrir ce 25 décembre comme cadeau de Noël au public de Port-au-Prince oublié ces derniers moments à cause de l’insécurité. La formation musicale a bien déposé jusqu’à établir facilement le contact avec son public à travers des morceaux tels “Nikita”, “San Pou San”, “Le Plein” et “Abracadabra”, des chansons connues et qui ont fait du succès depuis la sortie de l’album LAS.

Après une heure et demi de prestation, Zafem a pris une pause à 1h30 du matin pour laisser la scène au Disc Jockey Valdy et à Carel Pèdre, le MC de cette soirée de gala, il a créé lui aussi l’animation à sa façon afin de permettre au public de rester motivé pour le retour de Zafem qui va une nouvelle fois rejoindre la scène vers 2h15 pour continuer cette ambiance exceptionnelle.

Une vive admiration pour Zafem dans la deuxième partie du show

Reginald Cangé a démarré la deuxième partie de la soirée avec le morceau “Ti pouchon”, une chanson à succès qu’il avait interprété lorsqu’il emmenait Fasil. Depuis lors, l’ancien chanteur du groupe Zenglen n’a jamais laissé de côté “Ti Pouchon” durant ses performances. Le public s’est bien amusé en reprenant à cœur joie les paroles de la chanson qui décrit une réalité bien présente dans notre société.

Après l’interprétation de “Ti Pouchon”, les musiciens sans faire une pause ont apporté “bradsou bradsa” avec un Dener Ceide qui a fait parler tout son talent avec sa voix ainsi que sa guitare qui a électrisé la scène du Centre de Convention El Rancho pour le grand plaisir des fans qui n’ont pas cessé d’applaudir, de chanter et d’apprécier aussi la performance du maestro bien accompagné par le reste des musiciens qui étaient vraiment à la hauteur lors de cette soirée tant attendu.

Après “Bradsou bradsa”, la place était réservée à “Savalou”, un autre titre sorti avant l’album LAS. À chaque morceau choisi lors de ce gala, la foule a répondu présente pour chanter à cœur joie avec les musiciens de Zafem qui ont continué la performance avec leurs meilleures tubes dont “Ala de ka”, “Dlo Dous”, “Egal Ego”, avant de fermer la soirée vers 3 heures avec “Lalin ak Solèy” sous les animations de Reginald Cangé.À la fin de cette prestation, Reginald Cangé et Dener Ceide ont remercié la foule qui avait fait le déplacement pour ce gala de Noël avant de quitter la scène.

Après le Grand Nord et le Sud du pays pendant les vacances d’été, Zafem a fini par déposer ses valises dans la capitale haïtienne pendant la période de Noël et a offert deux spectacles les 24 et 25 décembre respectivement à Henfrasa et au Centre de Convention El Rancho. Cette formation musicale a prouvé que l’année 2023 était son année dans l’industrie musicale haïtienne. Elle a battu tous les records et ne cessent de conquérir le cœur du public.

Notons aussi la présence de plusieurs autres musiciens et de personnalités venus assister à cette soirée de gala dont Roro de Djakout #1; Joslord Elmilus, le manager de Pierre Jean, Johnny Descollines, ancien footballeur de la sélection nationale haïtienne.

A lire aussi :

LAVIL, un programme financé par l’USAID visant à catalyser la transformation urbaine en Haïti