Education : La Banque mondiale approuve un financement additionnel de 90 millions de dollars

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuve un don de 90 millions de dollars americains pour le financement additionnel du projet <> (PROMESSE en anglais) >>, a indique un communique de la Banque mondiale, le 7 mars 2022. <>, a poursuivi le communique.

<>, a fait savoir Laurent Msellati, chef des operations de la Banque mondiale en Haiti, selon ce communique.

<>

Ce financement de 90 millions de dollars americains de l’Association internationale de developpement (IDA) comprend 40 millions USD du Guichet de reponse aux crises de l’IDA (CRW en anglais) qui permettront d’assurer la continuite de la scolarisation des enfants touches par le tremblement de terre d’aout 2021. Les fonds, a indique le communique, permettront de reconstruire et de rehabiliter des infrastructures scolaires et d’apporter un appui nutritionnel et de meilleures conditions d’apprentissage aux enfants. Le projet soutiendra 262 ecoles publiques en financant des subventions pour soutenir leurs operations, la livraison de kits avec du materiel d’enseignement et d’apprentissage, la formation et le soutien aux enseignants et aux administrateurs, et le soutien a la lecture des eleves dans les premieres annees >>.

<< Le projet soutiendra egalement l'acces a 126 ecoles primaires non publiques et ameliorera leur environnement d'enseignement et d'apprentissage grace a l'exoneration des frais de scolarite a travers un mecanisme de financement base sur les resultats. En outre, selon ce communique de la Banque mondiale, ce don sera utilise pour ameliorer la planification des investissements dans les infrastructures et moderniser les infrastructures scolaires permanentes a plus long terme afin de <> avec une meilleure resilience aux tremblements de terre et au changement climatique. Les plans d’infrastructures scolaires incluront la sensibilite au genre et l’accessibilite pour les personnes vivant avec un handicap, la plantation d’arbres dans les espaces scolaires pour favoriser l’infiltration d’eau, l’ombrage et l’utilisation de technologies economes en eau et d’energies renouvelables, selon la Banque mondiale.

Le projet initial, <>, etait un projet de 15,6 millions de dollars americains finance par le Partenariat mondial pour l’education dans le but d’ameliorer les fonctions de planification et de reglementation du ministere de l’Education et le systeme d’evaluation de l’apprentissage. Le financement additionnel de 90 millions de dollars americains portera le montant total du projet a 105,6 millions USD et s’appuiera sur les efforts du projet initial pour renforcer les capacites du ministere aux niveaux central et departemental et soutenir la collecte de donnees pour eclairer une meilleure prise de decision, en synergie avec les soutiens scolaires mentionnes ci-dessus, a explique le communique de la Banque mondiale.

RA