Education: le ministre Nesmy Manigat insatisfait des avancees dans la mise en oeuvre des chantiers

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, se promet le titulaire du MENFP, Nesmy Manigat, qui vient d’effectuer, les 4 et 5 decembre 2021 dans le grand Sud, une tournee d’evaluation relative aux travaux en cours pour la construction de structures provisoires d’accueil en vue de relancer les activites scolaires.

Une semaine apres son installation, le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle dit s’activer sur le terrain et mettre tout en oeuvre afin de reussir la rentree prevue au mois de janvier 2022. <>, s’engage le ministre Manigat.

Concernant l’impact du seisme sur la frequentation scolaire, 307 350 enfants sont affectes directement ou indirectement, avance le ministre Manigat, se referant aux chiffres du PDNA. La liste d’ecoles publiques a rehabiliter et/ou a reconstruire s’eleve a 530 au total, suivant le PDNA. L’evaluation officielle, effectuee a travers le PDNA, presentee au cours du mois de novembre ecoule, revele une estimation des degats infrastructurels au niveau du secteur educatif dans le grand Sud a hauteur de 257 370 687 dollars americains.

Le ministre Nesmy Manigat explique par ailleurs que cette tournee sur le terrain lui a permis de mieux evaluer les retards accumules dans la mise en oeuvre des projets de construction ou de reparation. <>, rapporte le ministre Manigat, soulignant la necessite d’un accompagnement soutenu afin de combler les retards accumules aussi dans l’apprentissage. Selon M. Manigat, il y a aussi des actions structurantes a mener pour l’amelioration d’une education de qualite accessible a tous ainsi que les efforts a consentir pour mieux appliquer la reforme au secondaire.

Par rapport au relevement du secteur educatif dans le grand Sud qui necessite plusieurs centaines de millions de dollars americains, le ministre Nesmy Manigat confirme qu’il y a eu des promesses et des engagements notamment de la Banque mondiale, de l’UNICEF, du Partenariat mondial pour l’education (PME), du programme alimentaire mondial (PAM), de la Banque interamericaine de developpement (BID), de Save the Children, de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et de Education Cannot wait (ECW) pour y arriver. Le titulaire du MENFP precise plus loin que les interventions substantielles sont prevues a travers le Fonds national de l’education (FNE).

A noter que le ministre a organise des seances de travail avec une cellule d’urgence du ministere avant sa tournee dans le grand Sud afin d’evaluer avec la commission ce qui a ete deja fait, selon une note du MENFP.